Accueil » Vie publique » L’agriculture moderne en question au Bar des Sciences
Photo D.R.
Économie Mardi Vie publique

L’agriculture moderne en question au Bar des Sciences

Conventionnelle, raisonnée, productive, biologique, durable… L’agriculture française est aujourd’hui multiforme et en mutation. Elle se pose des questions et interroge la société toute entière. Un débat à son sujet aura lieu mardi 4 décembre sur l'initiative de l'association Au Bar des Sciences.

L’agriculture contemporaine a peu à voir avec ce qu’elle était il y a seulement un demi-siècle. En effet, sa représentation et les relations avec le citoyen se sont transformées depuis la Seconde Guerre mondiale : le consommateur s’intéresse à la qualité des produits et à leur conception. L’agriculteur se montre de plus en plus soucieux de répondre à ses attentes tant nutritionnelles que sociétales. Et, le monde rural ne se résume plus à l’univers agricole… Bref, il fait l’objet d’un véritable bouleversement, à l’image de la société toute entière.

Un secteur vital

Les paysans des années 60 ont relevé le défi de la modernisation. L’agriculture française battait alors des records, produisait, exportait, innovait… Mais dans une économie mondialisée, libéralisée et de plus en plus concurrentielle, le modèle de l’exploitation familiale peine à maintenir sa compétitivité : endettement, saturation de la force de travail, rémunération insuffisante, taux de suicides préoccupants… malgré une indéniable passion pour un métier qui s’avère d’abord un mode de vie. Le paysage contemporain de l’agriculture se révèle complexe et en mutation. Le secteur demeure vital car il est garant de notre indépendance alimentaire.  D’autre part, l’interaction entre agriculture et société ouvre des voies d’innovation sur lesquelles se penche activement la recherche agronomique : au-delà des clôtures idéologiques, les champs des possibles s’avèrent presque infinis…

Les participants

C’est tous ces thèmes et les questions qu’ils génèrent qui seront abordés lors du débat organisé par l’association Au Bar des Sciences avec la communauté scientifique. A La Baie des Singes, lieu traditionnel de ces rendez-vous, seront présents: Philippe Aymard, agriculteur, vice-Président du Groupe Limagrain; Jacques Chazalet, agriculteur, Président du Sommet de l’Elevage; Bérengère Gouhier, animatrice du Laboratoire d’Innovation territorial Grande Culture Auvergne; Stéphane Ingrand, chef de département adjoint Physiologie Animale et Systèmes d’Elevage fde l’INRA; Philippe Jeanneaux, enseignant-chercheur en économie rurale, Vetagro-Sup, UMR territoires; Etienne Josien, directeur adjoint VetAgro Sup. Le débat, que l’on imagine riche, sera animé par Sabrina Gasser, chargée de communication à l’INRA Auvergne Rhône-Alpes

“Agriculture et société”, mardi 4 décembre à 20h33 à La Baie des Singes, 6 avenue de la République à Cournon.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite