Accueil » Week-End » La Coupe du monde de rugby vue de Clermont
Le speaker de l'ASM, J. Gallo, rêve d'animer une finale des bleus place de Jaude.
Sports Week-End

La Coupe du monde de rugby vue de Clermont

Ils sont 10 joueurs (dont 7 en équipe de France) de l’ASM-Clermont à participer à la coupe du monde de rugby au Japon (du 21 septembre au 2 novembre). Si nos joueurs locaux seront loin des yeux, ils resteront proches du cœur de ceux qui font vivre le rugby à Clermont. Entre témoignages et encouragements, quelques acteurs locaux nous livrent leur vision de la compétition majeure du rugby mondial.
A.Audebert au stade Michelin avant le match contre Northampton l’an passé.

Alexandre Audebert a connu l’équipe de France de rugby (2 sélections entre 2000 et 2002) mais n’a jamais eu l’occasion de vivre une Coupe du monde. Pour le consultant de Sud Radio, cette compétition représente avant tout une grande aventure humaine : « Avoir l’occasion de vivre un tel événement avec une longue période de préparation en amont est quelque chose de très fort et d’unique dans une carrière. On peut espérer que durant cette période, les joueurs auront su mettre en place une grande force collective et on sait que quelques grandes performances se sont construites dans ces préparations lors des précédentes éditions. » Pourtant, l’ancien 3ligne, comptant 334 matchs sous le maillot de l’ASM, pense que la victoire sera difficile à atteindre pour les tricolores : « Même si la France se montre plus compétitive depuis quelques semaines, le delta avec les meilleures nations comme la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud, l’Angleterre, l’Irlande ou encore le Pays-de-Galles reste important. Ce sera une Coupe du Monde très ouverte pour la première fois depuis très longtemps. »

Un Alexandre Lapandry supporter avant tout !

C. Lopez sera l’ouvreur titulaire des bleus au Japon. Photo: Vincent Roche

Autre 3ligne des « Jaunards », Alexandre Lapandry a retrouvé la compétition ce samedi en Top 14 face à Pau. Non retenu par les sélectionneurs pour se rendre au Japon, l’infatigable plaqueur auvergnat ne se montre pas amer : « Si les coachs ne m’ont pas retenu pour cette compétition c’est qu’il y avait meilleur que moi. Je ne suis pas amer mais j’ai envie de retrouver le maillot bleu dès que possible. Je n’ai pas d’amertume,  je suivrai les bleus avec beaucoup de passion et comme tous les supporters, j’espère qu’ils feront le meilleur parcours possible ! » Un avis partagé par Jérôme Gallo, speaker du stade Marcel-Michelin et qui rêve secrètement de commenter une finale sur écran géant place de Jaude : « Ce serait magique, seulement un an après la coupe du monde de foot, de pouvoir commenter une finale des bleus, place de Jaude. Mais il faut rester humble et il sera déjà difficile de sortir de notre poule avec l’Argentine et l’Angleterre qui semblent avoir une longueur d’avance. On en saura plus dès le premier match face aux Pumas… » 

Des supporters qui vivront la compétition par procuration

G. Bonnaure au Stade Michelin avant la rencontre face à Pau.

Rédacteur en chef du magazine Rugby Info Clermont, Guillaume Bonnaure est proche des supporters. Pour lui comme pour l’ensemble des fans clermontois, ce sera peut-être un peu moins évident de se passionner pour un événement si lointain : « Au Japon, beaucoup de matchs vont se dérouler la nuit ou en matinée. Ce sera moins évident de se retrouver entre supporters et de faire la fête. Toutefois, en 2011, lorsque la compétition s’était déroulée en Nouvelle-Zélande, le parcours de l’équipe de France (finaliste) avait finalement sorti tout le monde du lit ! Alors c’est à cette équipe de France de nous emmener dans son sillage à travers un beau parcours. Je pense aussi à quelques supporters qui ont prévu de voyager au Japon pour suivre nos joueurs et accompagner cette équipe de France. »

 Quoiqu’en disent les différents acteurs du rugby clermontois, on se rend compte qu’il suffirait d’une petite étincelle pour enflammer les passions autour de cette équipe de France. Avec un premier match ce samedi face à l’Argentine (9h15), il ne faudra pas être en retard à l’allumage. Et pour sûr, tout Clermont sera devant son écran de télévision, pour vibrer au chant du coq !

France – Argentine, premier match des bleus à la coupe du monde de Rugby, samedi 21 septembre au Tokyo Stadium à partir de 9h15. Pour plus d’informations: www.rugbywolrdcup.com

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite