Accueil » Sports » L’ ASM contre Toulon : pour ne pas rester en rade
Le RCT, un club phare du rugby français- photo blog RCT.
Actualités Sports Week-End

L’ ASM contre Toulon : pour ne pas rester en rade

Lancés dans la course aux phases finales, le RC.Toulon et l'ASM se retrouvent samedi soir sur la pelouse du Stade Marcel-Michelin. Les Clermontois n'auront pas droit à l'erreur.

Le RC. Toulon n’est plus tout à fait ce qu’il était au temps heureux de Jonny Wilkinson, un seigneur sur la rade, lorsque les Varois dominaient l’Europe du rugby. Mais toutefois, le club de la ville portuaire reste une valeur sûre du Top 14 et un prétendant affirmé dans la course aux phases finales du championnat. Les « rouges et noirs » n’ont plus rien gagné depuis leur dernier sacre européen en 2015 et ils n’ont plus soulevé le bouclier de Brennus depuis 2014. En 2016 et 2017, ils ont toutefois disputé la finale. Sans succès.

L’ASM n’a pas rassuré contre le Racing 92

S’il est difficile d’oublier la période Mourad Boudjellal, le nouveau président, Bernard Lemaître entend « pérenniser la structure parmi les meilleurs clubs européens ». Et l’entraîneur, Patrice Colazzo, n’est pas homme à se contenter de jouer les seconds rôles. Le succès “bonifié”, acquis le week-end dernier contre le champion de France toulousain, prouve que le quinze varois est sur la montante en cette fin de championnat (même s’il a été battu hier soir à Montpellier). Bref, Toulon demeure ambitieux et a sans doute les moyens de revenir au sommet de la hiérarchie. Comme d’autres…

Comme les Clermontois, par exemple, qui vivent une saison particulière avec le départ prochain de leur coach, Franck Azéma, et l’arrivée prochaine de l’actuel Rochelais Jono Gibbes, dont on attend monts et merveilles au pied du puy de Dôme. Boutés hors de la compétition européenne par des Toulousains dominateurs, les Auvergnats misent désormais tout sur la fin du championnat. Et si leur dernière prestation contre le Racing 92 se révèle plutôt inquiétante, on sait que le Top 14 réserve souvent sa part de surprises.

C’est le printemps

La réception de Toulon, samedi au Stade Marcel-Michelin (qui fut baptisé de façon éphémère Parc des sports), ne sera pas à proprement parler déterminante puisque seules les demi-finales et surtout la finale se révèlent décisives. Mais tout de même, elle aura son importance puisqu’il s’agit désormais de prendre position. Actuellement classés au quatrième rang, les « jaunards » peuvent toujours rêver d’une accession directe au dernier carré en cas de sans faute. Ils peuvent également se trouver éjectés des phases finales si les choses ne tournaient pas bien. Et s’ils devaient passer par les ¼ de finales (qui n’en sont pas vraiment), autant les disputer à domicile… Les Toulonnais, pour leur part, ne pourront prendre ce déplacement à la légère. Eux aussi sont lancés dans cette course qualificative et ont donc besoin de points. Ce choc printanier entre deux gros bras, à quarante jours de la finale du championnat n’aura donc rien d’anecdotique.

ASM Clermont-Auvergne- RC.Toulon, samedi 15 mai à 21h05 au Stade Marcel-Michelin (diffusion sur Canal+).

À propos de l'auteur

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite