Accueil » Culture » Ils transforment les déchets en musique
L'Orchestre des instruments recyclés de Cateura.
Culture Initiative

Ils transforment les déchets en musique

Invité par le collège Saint-Joseph de Pont-du-Château, l’orchestre des instruments recyclés de Cateura au Paraguay se produira du 8 au 12 janvier dans la métropole clermontoise. En 2014, ils ont assuré plusieurs premières parties de Metallica...
© Orquesta de Instrumentos Reciclados de Cateura.

Juste avant, ils seront en concert à Madrid. Juste après, à Cologne puis à Paris… Mais du mercredi 8 au dimanche 12 janvier, c’est bien dans la métropole clermontoise que se produira l’étonnant orchestre des instruments recyclés de Cateura, un bidonville d’Asunción (Paraguay) où vivent dans des conditions d’extrême pauvreté près de 2.500 familles.

Faute de moyens pour acheter de “vrais” instruments, guitares, violons et autres percussions sont confectionnés à partir de déchets trouvés dans la décharge de la capitale. Il peut s’agir de bidons d’huile, de tuyaux de plomberie, de bouts de palettes, de fourchettes, de cartons, de vieilles radiographies, d’assiettes cassées… Bien sûr, ces instruments de récup’ n’ont aucune valeur marchande. Mais une fois assemblés et accordés, ils peuvent provoquer des émotions et susciter des vocations qui n’ont aucun prix.

A la fois école de musique et orchestre symphonique, ce projet solidaire a émis ses premières notes en 2002 grâce à la générosité du travailleur social et musicien amateur Favio Chávez. Désormais, il offre un avenir meilleur à près de 300 enfants, adolescent(e)s et jeunes adultes défavorisés. 25 d’entre eux, âgés de 12 à 20 ans, feront le déplacement dans la métropole clermontoise en ce début d’année 2020. Ce sera leur premier voyage en Europe… On imagine sans peine leur émotion et leur impatience.

© Orquesta de Instrumentos Reciclados de Cateura.

Lempdes, Le Cendre, Ennezat, Pont-du-Château

Plusieurs dates sont programmées : on pourra les applaudir à Lempdes (salle des fêtes) le mercredi 8 janvier à 20h30, au Cendre (salle Verger du Caire) le jeudi 9 janvier à 20h30, à Ennezat (espace culturel) le vendredi 10 janvier à 20h30 et à Pont-du-Château (salle polyvalente) les samedi 11 janvier à 20h30 et dimanche 12 janvier à 17 heures*. Des interventions sont également prévues auprès des scolaires. Le recteur de l’académie de Clermont-Ferrand, Karim Benmiloud, lui même hispaniste et latino-américaniste, fera le déplacement pour l’occasion.

Frédéric Allard, professeur d’espagnol au collège Saint-Joseph de Pont-du-Château, est à l’initiative de ce beau projet. Il a découvert cette formation unique en son genre il y a un an et demi en feuilletant les manuels scolaires de 4ème. “Il y avait tout une série de documents sur le développement durable et social. Comme moi, les élèves avaient bien accroché avec ce sujet. J’étais même surpris par leur engouement. Je me suis dit qu’on allait embrayer, voir jusqu’où on pouvait aller. Ils étaient très demandeurs…” se félicite l’enseignant castelpontin.

Première partie de Metallica en 2014

Après quelques échanges et un gros travail d’organisation, le voyage tant attendu finit par se concrétiser. Le groupe jouant en Espagne fin décembre et début janvier, un concert en Auvergne est rapidement envisagé. Les musiciens viendront donc de Madrid en voiture, avant de rejoindre Cologne puis Paris pour d’autres concerts et des visites. Dans le Puy-de-Dôme, ils seront hébergés en binômes chez des familles volontaires de collégiens de Saint-Joseph. Une expérience inoubliable. D’un côté comme de l’autre de l’Atlantique…

Un tel projet change de ce qu’on peut faire habituellement. Il y a une dimension très concrète pour les élèves. Ce n’est pas uniquement un cours de compréhension orale. Le projet se matérialise par une rencontre, par la nécessité de communiquer au-delà de la technique de la langue. La dimension culturelle et humaine est très importante” insiste Frédéric Allard, très heureux de contribuer à faire connaître cet orchestre.

De la musique classique à la variété, en passant par la pop ou les bandes originales de films, l’orchestre des instruments recyclés de Cateura propose un répertoire éclectique et métissé. Il y en aura donc pour tous les goûts. Même les amateurs de heavy metal devraient y trouver leur compte, puisque des morceaux de Metallica sont au programme. Normal : avec leurs instruments de fortune, les musiciens paraguayens ont déjà assuré leur première partie en 2014 en Amérique du Sud… La classe.

*Entrée à partir de 10 euros. Réservations : OIR63@yahoo.com ou 04 73 83 21 09

© Orquesta de Instrumentos Reciclados de Cateura.

 

 

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Emmanuel Thérond

Emmanuel Thérond

Titulaire d'un Master en Littératures Modernes et Contemporaines, Emmanuel Thérond est journaliste en Auvergne depuis 2004. Il a commencé sa carrière à La Montagne, avant de rejoindre la rédaction d'Info Magazine, où il a travaillé durant 15 ans. Il écrit également pour la presse professionnelle, en particulier Le Moniteur du BTP, dont il assure la correspondance locale. Depuis 2019, il signe dans Le Parisien - Aujourd'hui en France.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite