Accueil » Sports » La finale tant espérée au Stade Gabriel-Montpied !
Guichets fermés espérés pour cette finale ! Photo: Vincent Roche.
Sports Vendredi

La finale tant espérée au Stade Gabriel-Montpied !

Ce vendredi soir (20h45), le championnat de Ligue 2 connaitra son épilogue à l’occasion de la 38e journée. Un dernier épisode passionnant avec cinq équipes encore en lice pour les play-offs. Pour le Clermont-Foot 63 (7e), c’est aussi une finale qui s’annonce avec la réception du Paris FC (8e), lui aussi encore en course pour la montée.

Pour offrir un enjeu de prestige à cette ultime rencontre de la saison à domicile, Clermont devait absolument ramener une victoire de son déplacement à Sochaux pour le compte de la 37e journée. Lancé dans un sprint final haletant et fort d’un immense Mathias Perreira-Lage (auteur d’un triplé), Clermont s’est imposé 3-1. Les hommes de Pascal Gastien s’offrent donc une finale tant attendue pour accéder aux barrages d’accession mais ils ne sont plus seuls maîtres de leur destin. Septièmes du classement, les Clermontois doivent venir à bout du Paris FC qui peut lui aussi continuer de rêver et entretenir l’infime espoir d’un scénario fou lors du dernier acte de cette Ligue 2.

Le Paris FC pour un bouquet final devant son public !

Nicolas Gavory lancé vers les play-offs ? Photo: B.Cherasse/Clermont-Foot 63.

Pour cette dernière à domicile de la saison, en tous cas dans le cadre de la phase régulière, Clermont reçoit l’équipe surprise de ce championnat, le Paris FC. Lorsque ces deux équipes se sont affrontés lors de la 1ère journée, peu de monde avait imaginé une saison aussi réussie pour l’une comme pour l’autre. Le latéral gauche auvergnat Nicolas Gavory ne dément pas : « Les deux clubs n’étaient pas forcément destinés à jouer les premiers rôles dans ce championnat. Le PFC a été repêché au dernier moment et nous possédons l’un des plus petits budgets de la division. Mais c’est plutôt sympa de voir des équipes, prétendues plus petites, venir bousculer la hiérarchie. En tout cas, on entend bien jouer les troubles fêtes jusqu’au bout ! » Lancé dans l’ultime ligne droite de la compétition, le numéro 7 clermontois sait qu’il ne faudra rien laisser sur le bord de la route : « Dans l’optique d’une fin de saison, tous les points sont importants à prendre à tous les étages du classement. Pour rêver d’un final au couteau, il nous fallait réussir mieux qu’un résultat à Sochaux, il fallait l’emporter impérativement. Avant de compter sur des circonstances favorables, on doit compter sur nous même. Sans victoire face à Paris, rien ne sera possible.»

 

Clermont, habituée des phases-finales de rugby… ne dirait pas non au football !

Mathias Perreira-Lage, auteur d’un triplé à Sochaux. Photo: B.Cherasse/Clermont-Foot 63.

Si l’ASM-Clermont voit sa saison s’arrêter prématurément, la ville de Clermont est habituée à vivre au rythme de phases finales endiablées depuis de longues années ! Pour 2018, le cœur de la ville pourrait bien battre au rythme des exploits des footballeurs, et pourquoi pas dès vendredi soir : « Ce dernier match au Montpied doit être, quoiqu’il arrive, une grande fête avec notre public pour récompenser une saison réussie. Pour nous la pression est clairement plus positive que négative. On savoure chaque instant et on ne se pose pas la question du classement. Avec cet état d’esprit, on a envie de bonifier notre championnat par une accession aux play-offs. » Nicolas Gavory comme l’ensemble du club est impatient d’en découdre avec une équipe parisienne qui jouera l’esprit léger : « Cette équipe du PFC réussit elle aussi une saison incroyable. On ne peut que les féliciter: avec un recrutement réalisé pour jouer en National, ils ont su s’inscrire avec beaucoup d’envie et de détermination dans cette Ligue 2. Avec du talent et du travail, Ils ont su profiter de cette belle surprise pour prendre des points et avancer dans cette saison l’esprit libéré. »

Victorieux de Nancy (2-1) vendredi, les Parisiens ont encore un petit quelque chose à espérer en cas de victoire, et d’un concours de circonstances. De quoi entretenir un peu plus encore l’esprit d’une finale et offrir au public un match qui marquera l’histoire du stade Gabriel-Montpied.

 

Clermont-Foot 63 – Paris FC, vendredi 11 mai à partir de 20h45, au stade Gabriel-Montpied. Informations et billetterie sur le site du club : www.clermontfoot.com

 

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite