Accueil » Idée de la semaine » Comptoir du Vin et de la Truffe : une quête d’authenticité
Urbain et Jia Rolland, Comptoir du Vin et de la Truffe.
Idée de la semaine

Comptoir du Vin et de la Truffe : une quête d’authenticité

C’est en travaillant pendant 10 ans dans la restauration, d’abord comme chef de rang puis comme maître d’hôtel qu’Urbain Rolland est devenu un véritable passionné du vin.

Communiqué 

Des études à l’École Hôtelière puis une formation à l’Université des vins de Suze-la-Rousse, dans la Drôme, lui ont permis d’acquérir la culture œnologique et les connaissances indispensables pour devenir un bon «marchand de vin». Employé chez un caviste durant 5 ans, Urbain Rolland a décidé de se mettre à son compte en rachetant en 2016, le Comptoir du Vin et de la Truffe dans le quartier des Salins. Ce projet de rachat, il ne l’avait pas envisagé autrement qu’en y associant sa femme. Jia, qui a quitté sa Chine natale en 2000 pour suivre des études de marketing à Clermont, a rencontré son époux en prenant un petit job de complément dans un établissement hôtelier où travaillait Urbain. Il lui a rapidement transmis sa passion du vin et c’est sans ce faire prier qu’elle a décidé, elle aussi, de suivre la formation réputée de l’Université de Suze-la-Rousse.

Respect de l’environnement et biodynamie avant tout.

Lorsque que l’on se prénomme comme un célèbre Pape et que l’on travaille avec une femme dont le prénom Chinois peut être traduit en français par « Excellence », rien d’étonnant que l’on parte en croisade pour valoriser les meilleurs vins.  Au comptoir du Vin et de la Truffe, les 600 références présentées majoritairement rouges, sont sélectionnées en fonction de critères liés au respect de la nature et de l’environnement. Les vins étant principalement biologiques ou issus d’une production en biodynamie, on constate l’absence dans les présentoirs de la production bordelaise qui accuse du retard dans l’évolution vers des produits plus naturels. On trouve une belle sélection issue des régions Bourgogne, Vallée du Rhône, Languedoc et aussi Auvergne où travaillent désormais d’excellents vignerons. Urbain et Jia n’en oublient pas pour autant de mettre en valeur la production du « vieux monde » avec l’idée d’offrir à leurs clients une découverte des origines du vin notamment avec des cépages et des assemblages en provenance du bassin méditerranéen.

Pour l’approvisionnement de la boutique, rien n’est laissé au hasard avec une obsession : la traçabilité. Un partenariat avec Jean-Régis Marcon, personnage réputés dans le milieu, permet de présenter des exclusivités, alors que des contacts sur des salons ou des visites de domaines donnent la possibilité de compléter l’offre.

Du vin mais pas seulement

Si le vin est la raison première d’une visite au Comptoir du Vin et de la Truffe, on peux compléter ses achats avec un choix de 200 spiritueux, cognac, armagnac, verveine, chartreuse et une large gamme de whisky dont le fameux Hedgehog, produit dans le plus petite distillerie de France à Hérisson dans l’Allier. Toujours avec l’idée de vendre des produits issus des circuits courts, Urbain Rolland à également choisi de présenter une 30ène de bières en provenance de micro-brasseries auvergnates.

Côté « boissons chaudes » et sous le contrôle de Jia, le Comptoir commercialise 14 cafés différents et environs 50 thés en vrac issus de la collection Dammann Frère, la plus ancienne société de thé française.

Enfin… le meilleur. Selon arrivages et saisons on peut être accueilli dans la boutique par l’odeur singulière de la truffe. Ce produit exceptionnel disponible essentiellement en été et en hiver provient des deux régions le plus réputées pour la trufficulture, le Périgord et la Provence.

Un commerce qui s’inscrit dans la métropole

Vendre du vin induit forcement de partager sa passion. Urbain et Jia proposent donc régulièrement la mise en avant de domaines viticoles en organisant des soirées découverte et dégustations. Ces soirées peuvent être privatisées et même organisées en dehors de la boutique, soit au domicile de particuliers qui le désirent soit dans des locaux d’entreprises.
Toujours avec la volonté de valoriser les produits qui le méritent, le Comptoir du Vin et de la Truffe héberge plusieurs fois par ans, Michel et Christophe Baur producteurs de safran biologique à Mazaye au pied du puy de Dôme.
On l’aura compris entrer au Comptoir du Vin et de la Truffe, est avant tout une démarche hédoniste. A l’écoute des envies et en tenant compte des contraintes budgétaires de leur clients Urbain et Jia savent à coup sur, proposer le bon produit qui selon la formule consacrée sera dégusté avec modération.

 

Comptoir du Vins et de la Truffe :
7 rue Ramond, 63000 Clermont-Ferrand
Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h
04 73 93 87 10
www.comptoir-vin-truffe.fr

 

 

Idée de la semaine
7 rue ramond, 63000 Clermont-Fd Carte

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite