Accueil » Vie publique » clermontparticipatif.fr mode d’emploi
Photo Valentin Uta.
Initiative Vie publique

clermontparticipatif.fr mode d’emploi

Les Clermontois sont invités à participer directement à la vie démocratique locale et à choisir les projets qui leur tiennent à cœur, entre le 31 octobre et le 14 novembre. Explications...

Les Clermontois, dans leur ensemble, sont invités, par la municipalité, à participer directement à la vie démocratique de leur ville et à choisir parmi un catalogue de projets. La campagne, baptisée clermontparticipatif.fr, se déroule entre le 31 octobre et le 14 novembre. Les projets, réunissant le plus de votes, seront ensuite réalisés pour une enveloppe globale de 3 millions d’euros, correspondant à 5% des investissements globaux de la municipalité. ” Il s’agit d’un vote citoyen, un dispositif innovant qui permet aux habitants d’effectuer des choix. Il donne de manière concrète le pouvoir de décider aux habitants de Clermont” souligne Olivier Bianchi, le maire de la ville. 78 projets, répartis par quartier, sont ainsi listés auxquels s’ajoutent 17 autres dont la dimension se situe à l’échelle de la ville.

En ligne ou dans les urnes

Afin de correspondre aux habitude et au mode de vie des Clermontois, plus ou moins connectés, deux modes de vote sont mises en place: les citoyens peuvent ainsi se prononcer à partir de la plateforme clermontparticipatif.fr  Il est alors nécessaire de créer un compte. Deuxième possibilité: un vote “traditionnel” à partir des urnes disposées dans douze lieux de la ville, correspondant aux différents quartiers. Dans les deux cas, les Clermontois sont appelés à consulter le catalogue de projets et à choisir les cinq propositions qui retiennent le plus leur attention. A signaler toutefois, et en toute logique, que les deux  procédures de vote ne sont pas cumulables.

Garantir le processus démocratique

D’ores et déjà, un groupe d’habitants, composé de collégiens, de lycéens, d’étudiants et de représentants du monde associatif,  s’est fortement impliqué dans le dispositif. Ils ont fait part de leurs projets préférés, à titre purement indicatif. Surtout, ils doivent garantir le processus démocratique et citoyen tout au long  de la démarche.

Des projets parmi d’autres

Un frigo solidaire; une bagagerie pour les sans-abris; une éolienne en forme d’arbre; un parcours de street-art, un itinéraire de running urbain; des nichoirs à mésanges; des bornes de réparation de vélos; créer davantage de fontaines; végétaliser un mur; un théâtre de verdure au square Blaise-Pascal; une aire de liberté pour les chiens; l’extension du jardin partagé de Croix-Neyrat… Ou encore une mise en valeur globale du puy de Crouël; un parcours pédagogique à Trémonteix mettant en valeur les vestiges archéologiques; un espace dédié aux vélos et au roller. Ou bien installer une œuvre d’art au Jardin Lecoq. Pêle-mêle, quelques-uns des projets que l’on peut retrouver au sein du catalogue. Parmi eux, 11 concernent le domaine de l’écologie, 12, la culture, 22, le cadre de vie, 11, des aménagements et rénovations, 5, la solidarité, 14, le sport, la santé et les jeux et 3, la mobilité. A l’issue du vote et du dépouillement, le projet le plus plébiscité dans chaque quartier sera retenu en priorité. Le reste de l’enveloppe sera ensuite consacré aux propositions suivantes, selon le nombre décroissant de votes. La balle est dans le camp des Clermontois…

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite