Accueil » Vie publique » Clermont en 2019: une ville en chantiers (1)
Le futur quartier de l'Hôtel Dieu- image D.R.
Vie publique

Clermont en 2019: une ville en chantiers (1)

La ville de Clermont se transforme. L'année 2019 verra ainsi de nombreux travaux qui, à terme, changeront la physionomie de la ville. C'est le cas des opérations menées dans le futur quartier de l'Hôtel Dieu et avenue Charras. La suite de notre article sera publiée demain...

Emblématique, central et …  à rebondissements, le chantier de l’Hôtel Dieu va, à terme, profondément changer le visage du centre-ville de Clermont, dessinant un nouveau quartier entre Jaude (ou plus précisément le boulevard Charles-de-Gaulle) et le Jardin Lecoq. Mais, tout au long des prochains mois, la ville va connaître d’autres travaux importants qui modifieront les habitudes des Clermontois. Petit panorama non exhaustif…

Hôtel Dieu: les prémices du nouveau quartier

Le dossier a traîné. De retardements en recours administratifs, sans compter les nécessaires phases de fouille. Classé monument historique pour une partie de son immobilier, le site se devait aussi d’être préservé. Le chantier (qui s’étale sur 4,6 ha) est désormais entré dans une phase active, avec à la manœuvre, le groupe Bouygues Immobilier, un géant de la promotion immobilière en France et en Europe. Les enjeux ont été clairement définis : ouverture du site à la ville, valorisation du patrimoine, caractère environnemental. Le futur quartier, qui ne sera pas tout à fait la « coulée verte » évoquée un temps, comprendra tout de même 15.000 m² d’espaces verts. Pour le reste, il répondra à des objectifs de mixité, en abritant des logements en accession et d’autres sociaux, mais aussi des bureaux, des commerces, une résidence étudiante, une résidence senior. Sans oublier la Grande Bibliothèque, chère au maire de la ville, implanté dans le corps de bâtiment de l’ancien Hôtel Dieu.  En 2019, le chantier ira bon train mais il faudra attendre 2020 pour la livraison de la résidence étudiante et 2021 pour celle des premiers logements.

Le renouveau de l’avenue Charras

La future avenue Charras.

Le 29 octobre dernier ont débuté les travaux de l’avenue Charras qui relie la gare à la place Delille. L’artère, on le sait, n’a cessé de décliner et de se dégrader durant les dernières décennies. Après une phase de concertation avec les habitants du quartier, le projet a été défini autour de plusieurs idées : valoriser les activités commerciales et le bâti, la mobilité et le stationnement, l’agrément et la sécurité du lieu, les espaces verts. Bref, un cahier des charges conséquent avec, in fine, l’espoir d’attirer de nouvelles populations. L’aménageur lyonnais AA Group a été retenu autour d’un projet limitant la voiture au profit de la qualité de vie et du végétal.

La première tranche de travaux, comprenant le renouvellement des réseaux d’eau, d’assainissement et de gaz, laissera bientôt place à une seconde phase concernant surfaces, voirie et éléments paysagers. Entièrement financée par Clermont Auvergne Métropole, l’opération, d’un coût de 1,5 M€, s’achèvera début 2020.

Demain, découvrez la suite de notre article.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite