Accueil » Sports » Clermont Boxe Saint-Jacques vise l’organisation d’un championnnat de France professionnel
Adel Fersi a créé le club Clermont Boxe Saint-Jacques en 2000.
Lundi Sports

Clermont Boxe Saint-Jacques vise l’organisation d’un championnnat de France professionnel

En ce début de saison consacré aux inscriptions et aux premiers entraînements, le Clermont Boxe Saint-Jacques tente un coup de poker avec l'organisation d'un championnat de France professionnel, le 30 novembre prochain, dont la vedette sera le poids coq local Benedikt Croze.

Après avoir mis un terme à sa carrière de boxeur avec un palmarès honorable, Adel Fersi a créé le Clermont Boxe Saint-Jacques en 2000 pour initier les jeunes à la boxe anglaise avec des approches différentes selon les motivations de chacun, de la boxe éducative à la boxe professionnelle en passant par la boxe loisirs. Il a remporté plusieurs titres comme entraîneur avec des boxeurs qu’il a lui-même formés au Centre Sportif Louis Thévenet.

La bonne éducation par la boxe

En 2017/2018, le club comptait 150 boxeurs dont deux professionnels. Autant de filles que de garçons, des scolaires, des collégiens, des lycéens, des étudiants, des médecins, des avocats, des chefs d’entreprise, des enseignants, etc. « La boxe n’est plus seulement un “sport de quartier”. Elle est ouverte à tous » constate Adel Fersi qui enregistre toujours autant d’inscriptions en ce début d’année. Il s’en réjouit malgré la tâche qui lui incombe puisqu’il est à la fois le directeur technique, ce qui signifie entraîneur, le seul, éducateur, formateur et même parfois, confident. Et tout ça bénévolement depuis dix-huit ans, cinq soirs par semaine. « On peut commencer à faire de la boxe éducative à partir de cinq ans. Dans mon rôle d’éducateur, j’apprends aux gamins à être poli, à dire bonjour, au revoir, merci. J’insiste toujours là-dessus. » 

Implication sociale  

Un club très présent dans son quartier.

Connu comme le loup blanc sur le plateau, Adel prend sa mission d’éducateur très à cœur en arrimant le club à la vie de quartier. Exemple d’action menée avec les jeunes boxeurs du club une fois par an, l’opération Je nettoie mon quartier. Ou encore, l’été, le club met un ring au pied des immeubles pour les gamins. Au-delà du club, Adel s’efforce de démontrer qu’on peut vivre agréablement à Saint-Jacques.

Organiser un Championnat de France professionnel

Le club a donc émis le souhait d’organiser pour la première fois de son histoire un Championnat de France pour un des boxeurs professionnels formés par Adel, le poids coq Benedikt Croze nommé challenger par la Fédération Française de Boxe. Un événement qui se déroulera le 30 novembre prochain.  Pour l’occasion, Adel Fersi compte sur le soutien des collectivités pour l’organisation d’un meeting qui mettra un coup de projecteur sur le club et le quartier puisque, en France, le monde de la boxe anglaise aura les yeux rivés sur ce combat. « Benedikt Croze a déjà boxé le champion en titre il y a deux ans, chez lui à Paris, il a fait match nul. J’ai bon espoir de gagner chez nous. Si Benedikt l’emporte, cela donnera une bonne image de Saint-Jacques pour une fois. » Adel s’engage autant pour le club et la boxe que pour le quartier auquel il est très attaché. L’organisation de ce Championnat de France rejaillira sur la ville et sera une récompense amplement méritée pour le Clermont Boxe Saint-Jacques.

https://clermontboxestjacques.wordpress.com/

Patrick Foulhoux.

Un club très présent dans son quartier.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite