Accueil » Culture » Clermont Auvergne Opéra a lancé sa (prochaine) saison
Guillaume Tell, le 23 février prochain à l'Opéra Théâtre de Clermont.
Culture

Clermont Auvergne Opéra a lancé sa (prochaine) saison

C'est sur son site Internet que Clermont Auvergne Opéra a annoncé le programme de sa prochaine saison. Les temps forts ne manqueront pas...

Crise sanitaire oblige, manifestations publiques toujours prohibées, c’est sur son site que Clermont Auvergne Opéra (ex Centre Lyrique) a lancé sa saison 2020-2021 dont on espère qu’elle ne sera pas perturbée comme la précédente. « Le thème de cette saison avait été choisi bien avant la pandémie qui nous a tous surpris. Il résonne désormais avec acuité alors que nous tentons de sortir peu à peu de ce cauchemar et que la crise secouant notre société semble profonde. L’opéra peut-il répondre à nos interrogations, lui qui a si souvent mis en musique cette formidable aventure de la liberté ? » s’interroge Pierre Thirion-Vallet, le directeur de Clermont Auvergne Opéra, en préambule.

C’est donc autour du thème de la liberté que s’articulera cette saison nouvelle. La liberté dans sa complexité, dans sa multiplicité. “Elle  est un de ces mots qui renferme un monde d’émotions, pour notre plus grand bonheur dans cette période qui en a manqué si cruellement” souligne le directeur. Reste évidemment à la traduire à travers des spectacles, des rendez-vous, des temps forts, intenses et éphémères, qui constitueront le fil de ce calendrier qui s’étalera entre le début de l’automne et le printemps.

Programme foisonnant

Heera Bae dans Lucia di Lammermoor.

Les amateurs d’opéra seront gâtes tout au long de l’année. Avec Cavalleria Rusticana (création 2020), mélodrame de Pietro Mascagni et Pagliacci, drame de Ruggero Leoncavallo, dans une mise en scène d’Eric Pérez et sous la direction musicale de Gaspard Brécourt, dès le 5 novembre. Mais aussi La Cenerentola, de Rossini, d’après le conte de Charles Perrault dans une production de l’Opéra Eclaté à la fois joyeuse et aérienne. Le Guillaume Tell d’André-Ernest-Modeste Grétry mettra l’opéra sous le signe de la jeunesse et tournera dans les quartiers tout au long de la saison, après sa représentation à l’Opéra-Théâtre de Clermont. Sans oublier les créations 2021 d’Auvergne Clermont Opéra: Lucia di Lammermoor, chef d’oeuvre tragique de Gaetano Donizetti, sous la direction musicale d’Amaury du Clozel, dans une mise en scène de Pierre Thirion-Vallet qui permettra d’admirer la voix de la belle Heera Bae; et une alliance puissante de la glace et du feu avec le Bastien et Bastienne de Mozart et Mozart et Salieri de Rimsky-Korsakov, sous la direction musicale de Roberto Forès Veses. Un spectacle-phare assurément.

Des rendez-vous de ci, de là

La saison 2020-2021 réservera d’autres grands moments musicaux. Par exemple avec la venue à l’Opéra-Théâtre clermontois de la mezzo-soprano au timbre cuivré Anita Rachvelishvili ou le retour d’Antonio Fiorio et de son ensemble lors d’un concert consacré à la musique de Pergolèse. Sans oublier un hommage à Beethoven, tout au long du mois de décembre. Et le riche programme recèlera également des avant-scènes, avant les représentations, des rencontres à la Librairie Les Volcans ou encore des projections cinématographiques au cinéma Les Ambiances (parmi lesquelles Rebecca d’Alfred Hitchcock et Amadeus de Milos Forman). Durant ces prochains mois, Clermont Auvergne Opéra poursuivra aussi ses nombreuses actions, dont celles accomplies auprès du jeune public et dans les quartiers de Clermont. Les mois à venir seront donc fort occupés.

Abonnements sur le site: www.clermont-auvergne-opera.com 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite