Accueil » Santé » Un nouvel hôpital de jour d’hématologie et oncologie pédiatrique au CHU de Clermont
CHU Estaing hôpital de jour d’hématologie et oncologie pédiatrique / Photo 7 Jours à Clermont
Photo 7 Jours à Clermont
Santé

Un nouvel hôpital de jour d’hématologie et oncologie pédiatrique au CHU de Clermont

Au CHU Estaing, grâce à une réorganisation de l'espace, les enfants et adolescents traités en hématologie et oncologie pédiatrique bénéficient désormais d'un service unique pour l'hospitalisation complète et les soins ambulatoires de jour.

Situé sur le site du CHU Estaing, le service d’hématologie et oncologie pédiatrique de Clermont est le seul service autorisé sur la zone de l’ancienne Région Auvergne pour traiter les pathologies malignes des moins de 18 ans. Jadis installé à l’Hôtel Dieu, ce service qui traite chaque année, une centaine de patients*, enfants ou adolescents, en provenance des départements du Puy-de-Dôme, Allier, Cantal et Haute-Loire s’est installé dans le nouvel hôpital en 2010. L’hôpital de jour d’hématologie et oncologie était jusqu’alors mutualisé avec l’hôpital de jour de la pédiatrie générale, donc séparé du service d’hospitalisation complète. Mais grâce à une réorganisation de l’espace et quelques travaux cosmétiques partiellement financés par du mécénat, les deux pôles sont désormais réunis.

Une seule équipe en soins continus

« L’hôpital de jour permet de délivrer des soins, du matin au soir, pour les soins ambulatoires, chaque fois que les enfants n’ont pas besoin de rester la nuit et si la distance le permet puisque nous drainons du sud du cantal au Nord de l’Allier » explique le professeur Justyna Kanold, cheffe du service hématologie et oncologie pédiatrique au CHU Estaing. « En dehors de l’hospitalisation complète, chaque fois qu’il est possible que l’enfant ne reste pas hospitalisé et puisse faire le voyage, le fait de dormir dans son lit est beaucoup mieux pour lui. Le nouvel espace permet de faire travailler une seule équipe en soins continus, c’est à dire situation complète avec les nuits et hôpital de jour. Cela apporte une meilleure cohérence et les enfant ne rencontrent plus qu’une seule équipe paramédicale au lieu de deux auparavant. Pour l’équipe c’est aussi assez sympathique, puisque les infirmières vont s’occuper des enfants qui ne vont pas bien dans le service d’hospitalisation complète et de ce qui vont mieux dans l’hôpital de jour ».

Harmonisation des soins

« C’est important pour les enfants de rencontrer toujours les mêmes infirmières, les mêmes docteurs. Pour les parents également, c’est bien que cela soit toujours la même équipe responsable de la prise en charge » reprend le professeur Justyna Kanold. « Mêmes visages mais surtout cohérence de soins. Bien que les soins soient protocolisés, il peut y avoir quelques différences d’une équipe à l’autre ce qui est perturbant pour les enfants d’autant qu’ils  peuvent se retrouver le matin à l’hôpital de jour et l’après-midi en hospitalisation complète ou l’inverse ».
L’évolution du service va permettre la création début 2024 de deux lits supplémentaires sur l’hôpital de semaine. Lorsque le service s’est installé sur le site Estaing, il bénéficiait de 14 lits, mais en avait perdu 4 suite à des décisions administratives. Il va donc remonter à 12, ce qui permet de répondre correctement à la demande, le nombre de cas de cancers de l’enfant restant globalement stable.
À Clermont, le service d’hématologie et oncologie pédiatrie affiche de très bons résultats avec un taux de survie variant de 85 à 90%  selon les cancers.

*2 400 enfants ou adolescents sont atteints de cancers ou leucémies chaque année en France, 430 000 au niveau mondial.

 

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé