Accueil » Rencontre » Christophe Masson: les voyages forment l’écrivain
Christophe Masson, écrivain et voyageur.
Culture Rencontre

Christophe Masson: les voyages forment l’écrivain

Son dernier roman "Le dragon de Jade" vient d'être publié aux Editions Revoir. Rencontre avec un écrivain-voyageur dont les romans se construisent entre fiction et réalité.

On peut voyager du fond de sa cuisine. Tout est alors affaire d’imagination…Christophe Masson, pour sa part, préfère les vrais départs avec passage obligé dans les halls des aéroports. C’est à l’étranger, en s’immergeant dans les cultures et la vie quotidienne des pays qu’il visite, que l’écrivain clermontois peaufine ses romans, qu’il les habille avec rigueur. Ces voyages récurrents, systématiques, parfois au bout du monde, constituent sa marque de fabrique et l’indispensable étape, exotique, de son travail méticuleux.

« Les  voyages font partie de ma vie depuis 40 ans, depuis le tour des Etats-Unis en solo que j’ai effectué en 1978. Je pars tous les ans systématiquement. Cela a toujours été l’occasion, de prendre des notes, d’écrire des sortes de carnets de voyage par écrit » explique-t-il.

Christophe Masson- photo editionsrevoir.fr

Un auteur urbain

Tout débute pourtant à Clermont où l’auteur « invente » ses intrigues souvent en lien avec des événements internationaux. Il développe, articule, met en place des histoires dont la trame se déroule , ici en Chine, là en Inde ou en Argentine. « Je choisis une destination riche de promesses, me documente avant de partir. Mes personnages principaux sont déjà en place. Je ne vais pas chercher l’inspiration à l’étranger mais, un peu comme un metteur en scène, j’y puise des décors, des ambiances, des « seconds rôles ». Je marche souvent entre sept et huit heures dans les rues des villes que j’ai choisies. Je suis plutôt un écrivain urbain » .

Si Christophe Masson écrit depuis son adolescence, il a longtemps « ramé » avant de publier son premier livre, Christophe et Pascale, un récit intimiste, raconté à la troisième personne. « J’ai envoyé des manuscrits, reçu des lettres de refus pendant une dizaine d’années » avoue-t-il. Un itinéraire est aussi constitué de rencontres. Celle d’Antoine Blondin l’a marqué et peut-être persuadé de persévérer. Puis est arrivé Paul Colli, le fondateur des Editions Revoir, chez qui l’écrivain clermontois vient de publier son sixième roman.

Une énigme au pays des kiwis   

Sorti il y a quelques semaines, Le dragon de Jade entraîne le lecteur en Nouvelle-Zélande. Entre fiction et réalité, selon sa méthode, Christophe Masson y relate l’histoire de pilotes néo-zélandais dont l’avion a percuté une montagne, près d’Orcival, en 1944. Les corps des aviateurs reposent toujours au cimetière des Carmes. « Pour moi, cet épisode véridique représentait le comble de l’absurdité : avoir fait 20.000 km et mourir pour une guerre qui ne vous concerne pas… »

Un jour toutefois, la tombe de l’un des aviateurs est ouverte à l’occasion d’une recherche en paternité. Or, il semblerait que le corps inhumé ne corresponde pas à l’identité supposée… Le début d’une histoire qui va emmener le narrateur à la recherche de la vérité, au fil d’une énigme et de multiples rencontres.  « Le Dragon de Jade a été le récit le plus complexe à mettre en œuvre en terme d’intrigue. Pour moi, tout doit coller, s’emboîter parfaitement. C’est un souci permanent, presque obsessionnel, dans mon travail » précise l’écrivain.

En Iran, peut-être…

Il écrit un livre par an. Autant dire que Christophe Masson a déjà ébauché sa prochaine histoire. Elle devrait le mener en Iran au mois de février prochain. « Le ministère des affaires étrangères déconseille toutefois aujourd’hui de se rendre dans ce pays » précise-t-il. Quoiqu’il arrive, il y aura de nouvelles pages et de nouveaux voyages pour l’auteur qui a réalisé son rêve d’adolescent. Ecrire, c’est vivre librement.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite