Accueil » Innovation » Charade fonce vers les énergies renouvelables
Denny Hulme (Mac Laren) sur la grille de départ du Grand-Prix de France à Charade en 1972. A l'époque, il n'était pas question de transition énergétique. Mais le premier choc pétrolier allait arriver dès l'année suivante- photo Paul Lutz/ Agissons pour Charade.
Innovation Vie publique

Charade fonce vers les énergies renouvelables

Mené par le Conseil départemental, l'ambitieux projet de Charade Millénium vise à faire du circuit la référence en matière de mobilité électrique.

« Le circuit de Charade est à un virage. De deux choses l’une: ou l’on s’intéresse à lui et il peut avoir un avenir. Ou on l’ignore et l’on aboutira alors à sa mort lente et inéluctable. » Après la réussite du projet UNESCO pour la Chaîne des puys/faille de la Limagne, le président du Conseil départemental s’est peut-être découvert un nouveau cheval de bataille. Un cheval vapeur, celui-là, avec Charade dont la renommée n’a d’égale que le déclin.

« Le premier au monde »

Mobilisant les collectivités territoriales (la Région, par l’intermédiaire de Jean-Pierre Brenas, et Clermont Auvergne Métropole étaient présentes lors de la présentation du projet) et les acteurs économiques du territoire, le Conseil Départemental, propriétaire du circuit, veut désormais délibérément jouer la carte de la transition énergétique pour assurer un avenir au site. Le projet de Charade Millénium est ainsi sur la grille de départ. Il reste désormais à agiter le drapeau à damiers… Jean-Patrick Teyssaire, président de la société Planète-Verte, spécialisée en conseil stratégique et ingénierie tournée vers le développement durable, a conduit l’étude préalable au projet. « On parle d’un circuit qui est arrivé au bout d’un système: celui de la mobilité thermique. L’idée est désormais de le transformer en premier circuit de course et d’essais au monde, dédié à la mobilité électrique et aux énergies du futur. Notre étude initiale fait apparaître à la fois un site de course, d’essais pour les industriels, un technopôle à destination des milieux universitaires et du public. »

Un circuit-technopole

Projet ambitieux, donc, projet de territoire, aussi, impliquant les différents acteurs de celui-ci. Et projet qui nécessite évidemment des travaux conséquents: par exemple la réfection totale des 4 kms de la piste afin d’y intégrer une charge dynamique, la restructuration des voies d’accès, l’introduction de bornes ce recharge, la réalisation d’un parc photovoltaïque et l’implantation d’une solution de stockage d’énergie. Du lourd, en réalité. Selon Romain Sellier, le directeur du circuit de Charade: « Il va falloir créer l’offre en fonction des demandes  des constructeurs qui seront les premiers utilisateurs de la piste. » Pour les différents acteurs impliqués autour de Charade Millénium, il s’agit désormais de rouler à bonne allure voire de passer à la vitesse supérieure. « Nous sommes actuellement en pole position mais des concurrents peuvent émerger ici ou là » souligne Jean-Yves Gouttebel. « Le business plan devra être conforté dans les premières semaines de 2019 puis le modèle juridique sera construit durant le premier semestre. La structure que l’on mettra en place devra s’affranchir des contraintes publiques pour être la plus efficace possible. On entrera alors de plain pied dans le vif du sujet A terme, Charade pourrait devenir un véritable technopôle, avec recherche et industrie, autour de la mobilité« . Un dessein qui n’est plus tout à fait la vocation originelle, célébrée lors du récent Charade Heroes. Mais les temps changent, les Heroes vieillissent et c’est toute une autre page qui s’ouvre. Reste à espérer qu’elle sera digne du passé…

 

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite