Accueil » Vie publique » Chaîne des puys/faille de la Limagne: « c’est maintenant que tout commence… »
Un paysage profondément marqué par la dérive des continents ou tectonique des plaques- photo Valentin Uta.,
Vie publique

Chaîne des puys/faille de la Limagne: « c’est maintenant que tout commence… »

Comment réussir l'après-inscription du site au patrimoine mondial de l'UNESCO? Les premières actions sont mises en oeuvre en attendant le lancement prochain d'une marque. Il est question de préservation et de valorisation du site...

« Une aventure désormais à poursuivre » selon Eric Gold, conseiller départemental de Maringues. « Un nouveau départ »  d’après Jean-Yves Gouttebel. L’incription de la Chaîne des puys/ faille de la Limagne, l’été dernier, a marqué l’aboutissement victorieux d’une longue procédure. « Aujourd’hui, nous avons un beau diplôme. Mais d’une certaine façon, c’est maintenant que tout commence » insiste le président du Conseil départemental. Comment en effet utiliser au mieux ce label international, synonyme à la fois de reconnaissance et de responsabilité? Comment résoudre l’équation entre l’indispensable préservation du site et la valorisation du territoire espérée par les responsables? Selon Jean-Yves Gouttebel, la réussite de l’après-inscription passera par la mobilisation des énergies et l’implication des acteurs du territoire et des citoyens en général. Faire de la Chaîne des puys/faille de la Limagne, un projet à la fois emblématique et fédérateur…

« Un tournant culturel »

« Passer de la démarche d’inscription à celle de valorisation représente un véritable tournant culturel » estime Jean-Yves Gouttebel. La démarche qui s’appuie à la fois sur le plan de gestion rigoureux et sur des actions va se décliner sur le moyen terme. « Elle devra être combative, associer les partenaires, utiliser les outils du marketing territorial. le but est vraiment de faire partager au monde entier cette richesse patrimoniale unique » souligne le président du Conseil départemental.

Bientôt une marque

Actuellement des opérations de travaux forestiers sont conduites qui vont aboutir à l’ouverture du puy de Chaumont, aux abords du col des Goules, de Vulcania et du puy de Lemptégy. Dans la même séquence, une signalétique spécifique apparaît sur le bord des autoroutes traversant la région. L’été prochain verra un moment important avec le lancement de la marque Chaîne des puys/ faille de la Limagne, marque éthique dont les profits bénéficieront au projet. Pour l’heure, le Conseil départemental oeuvre au lancement de l’opération Tous Ambassadeurs. « Il s’agit à travers elle de faire vivre le sentiment d’appartenance, d’impliquer le grand public, les entreprises, les associations. Les ambassadeurs  vont faire connaître et rayonner le site » explique Grégoire Michau, directeur de projet.

L’opération « Tous Ambassadeurs »

Photo D.R.

Ouverte à tous, la démarche d’ambassadeurs consistera à recevoir une news letter d’informations, à participer à des réunions spécifiques, à être accompagné dans la mise en place d’actions ou encore à s’impliquer bénévolement lors d’événements tout en adhérant à une charte. Une boîte à outils multimédia (pour les entreprises et les associations) et un kit de l’ambassadeur, pour les particuliers, sont ainsi d’ores et déjà disponibles. Au-delà de cette opération, que le Conseil départemental espère mobilisatrice, l’ensemble des actions développées s’articuleront autour de la préservation et de la valorisation du site, de la dynamique citoyenne et du rayonnement touristique à l’international. Selon Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc, préfète du Puy-de-Dôme: « l’inscription représente un levier d’identité et d’attractivité. Il faut désormais que son effet soit durable… »

Pour s’inscrire à l’opération Tous Ambassadeurs »: par mail = ambassadeurs.cpfl@puy-de-dome.fr ou sur le site www.chainedespuys-failledelimagne.com/onglet Ambassadeurs

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite