Accueil » Culture » Cécile Coulon nommée présidente de l’association Clermont 2028
Cécile Coulon entourée de Patrice Chazottes, Olivier Bianchi et Isabelle Lavest / Photo 7 Jours à Clermont
Cécile Coulon entourée de Patrice Chazottes, Olivier Bianchi et Isabelle Lavest / Photo 7 Jours à Clermont
Culture

Cécile Coulon nommée présidente de l’association Clermont 2028

La candidature de Clermont à la Capitale Européenne de la Culture est portée par l’association Clermont-Ferrand Massif central 2028 qui vient, à l’issue d’une assemblée générale, d’élire l’auteure clermontoise Cécile Coulon au poste de présidente.

Le dépôt du dossier de candidature de Clermont au titre de Capitale européenne de la Culture aura lieu dans un an, fin 2022. Après la période Effervescences, l’heure est à la rédaction de ce dossier dont la qualité permettra la poursuite de l’aventure. Afin de ne pas trop mélanger la candidature à la politique, c’est l’association Clermont-Ferrand Massif central 2028 qui porte désormais les couleurs de la ville, en l’occurrence celle de Jean-Charles de Castebajac auteur du logo « Le Volcamour » (lire notre article du 13/10/21 ). A l’issue d’une assemblée générale, l’association a annoncé la composition d’un nouveau bureau présidé par l’auteure clermontoise, que l’on ne présente plus, Cécile Coulon.

Le profil parfait

Comme l’explique Olivier Bianchi, maire de Clermont, cette nomination tombait sous le sens : « Cécile est une femme, immergée dans le monde la culture, n’hésitant jamais à évoquer la ville de Clermont dans ses interviews , représentant la génération Y et dont l’œuvre traite des territoires ruraux ». Il est vrai que son profil correspond bien à l’esprit de la candidature qui, faut-il le rappeler dépasse largement les frontières de la métropole puisqu’elle concerne la totalité du Massif-central voir même un peu plus. Pour la nouvelle présidente rien n’est vraiment nouveau dans cette mission de porte étendard « cela fait 15 ans que ma vie professionnelle et ma vie sociale sont dévouées à ces mêmes objectifs ! Pour moi, cette région a tant à offrir d’un point de vue géographique et culturel » dit-elle, ajoutant « Aujourd’hui, j’ai un pied au milieu des volcans et l’autre au milieu de la scène littéraire, malheureusement trop parisienne. J’ai envie que ces deux mondes se rejoignent ! » Ce constat est malheureusement dressé par de nombreux acteurs culturels locaux qui ont de plus en plus de mal à supporter l’image provinciale collée à des actions et manifestations à l’envergure internationale.

Un bureau et un conseil scientifique et culturel

Aux côtés de Cécile Coulon, trois vice-présidents portent la candidature : Claire Gastaud, galeriste clermonto-parisienne réputée, alors que le monde économique est représenté par deux hommes, Jean-Frédéric Chibret, directeur général des laboratoires Théa, entreprise très impliquée dans le mécénat culturel et Thierry Martin-Lassagne, directeur des affaires publiques France de Michelin.
En parallèle, un comité scientifique a été constitué afin que chacun de ses 26 membres (parité homme-femme) puisse apporter son savoir et sa contribution à la rédaction du dossier. Parmi les membres, on note la présence de Jean-Pierre Siméon actuellement directeur de la collection Poésie / Gallimard, Céline Bréant directrice de La Comédie, David de Abreu directeur de l’AMTA, Eric Roux président du Festival du Court métrage et bien d’autres personnalités.
Le conseil d’administration et le conseil scientifique et culturel travaillent en étroite collaboration avec la dizaine de salariés permanents dirigés par Patrice Chazottes, ancien directeur-adjoint des publics au centre Pompidou.

Une assemblée déjà forte de 170 membres

Afin de pouvoir avoir une chance d’aboutir, la candidature doit également être portée par une communauté citoyenne composant en réalité, l’Assemblé 2028 et qui dispose d’un réel pouvoir de décision. La campagne d’adhésion, ouverte il y a quelques semaines, a déjà réuni 170 membres, personnes morales ou physiques. Les particuliers peuvent adhérer gratuitement en ligne sur le site www.clermontferrandmassifcentral2028.eu, les institutions et entreprises, quant à elles, sont invitées à prendre contact avec l’association à l’adresse contact@cf-mc2028.eu.
Une seconde assemblé regroupe les jeunes de 18 à 30 ans. Pour adhérer à cette Assemblée des jeunes, il suffit de se connecter sur le site web.

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite