Accueil » Brèves » Ça sent le sapin
Brèves Vie publique

Ça sent le sapin

Une fois la magie de Noël passée, le sapin devient vite un encombrant. Afin de ne plus voir le spectacle désolant des conifères déplumés posés à la sauvette sur les trottoirs voici quelques conseils.

C’est une évidence, il n’y pas de beau Noël sans beau sapin. Les plus écolos d’entre-nous ont opté pour le sapin en pot qui poursuivra sa vie après les fêtes, d’autres ont choisi le sapin en plastique, moins glamour, mais réutilisable durant des années, enfin la grande majorité, préfère le sapin coupé, choisi à la bonne taille et qui sent bon le jour de Noël. Seulement le sapin coupé sèche vite et devient, parfois dès le 26 décembre, un reste de fête à sortir au plus vite de son intérieur. C’est là que se pose la question du « Quoi en faire ? ».
Dans la métropole clermontoise certains habitants, hors hyper-centre, possèdent un bac pour les déchets verts, sa place est donc toute trouvée. Dans les zones où il n’y a que des bacs gris et jaune, la chose se complique un peu plus. Il faut trouver un moyen de locomotion pour emporter son sapin débarrassé de sa décoration dans l’une des 7 déchetteries gérées par Clermont Auvergne Métropole. Il finira broyé et utilisé pour la méthanisation (qui permet de produire de l’électricité) ou utilisé pour le compostage. Mais tout le monde n’a pas de voiture et la Métropole n’a pas prévu de ramassage spécifique. Pour mémoire il est interdit de jeter son sapin à la sauvette sur le trottoir, la loi prévoit une amende de seconde classe, soit 150 euros, pour les contrevenants. Mieux vaut donc trouver des amis qui ont des voitures ou des cheminées.
Parmi 21 communes qui forment la métropole de Clermont-Ferrand, il faut toutefois décerner une « épine d’or » à Chamalières qui est la seule commune à mettre à disposition des habitants des points de collecte par quartier et ce jusqu’au 31 janvier. La liste des emplacements est disponible sur le site web de la ville de Chamalières.
Pour clore ce dossier il faut savoir que l’on peut aussi recycler son sapin. En faisant macérer les épines dans de l’eau on peut faire un excellent bain de pied… Pour les branches et le tronc, il suffit juste d’être un peu créatif.

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite