Accueil » Actualités »  “Au pré de l’assiette” ou comment favoriser les circuits courts dans les collectivités
Cuisine : Photo T. Saglambilek - Pexels
Photo T. Saglambilek - Pexels
Actualités Vie publique

 “Au pré de l’assiette” ou comment favoriser les circuits courts dans les collectivités

La semaine Agrilocal "Au pré de l'assiette" se déroule toute la semaine dans une trentaine d'établissements scolaires du département. L'opération vise à inciter les responsables de la restauration collective à favoriser les productions locales.

Jusqu’au 15 octobre, se déroule dans une trentaine d’établissements scolaires du Puy-de-Dôme, la semaine Agrilocal “Au pré de l’assiette”. A cette occasion, l’association propose aux établissements volontaires de cuisiner un 1 repas 100% local durant la semaine ou 1 produit local spécifique à chaque territoire par jour, réparti sur la semaine. Les produits doivent être commandés via la plateforme Agrilocal63. Cette animation s’inscrit dans un dispositif national qui a mobilisé cette année 513 établissements dans 31 départements pour un total de 185 000 convives.

A propos d’Agrilocal

C’est le département du Puy-de-Dôme, qui a lancé la plate-forme Agrilocal63, déclinaison du dispositif national, afin de favoriser les achats de proximité en restauration collective et soutenir les productions agricoles locales. Il est destiné, via une plateforme numérique, à mettre en relation des producteurs locaux avec des acheteurs publics de la restauration collective, permettant un accroissement de la présence des produits locaux et de qualité dans les assiettes de la restauration collective. Ce système qui permet de réduire le nombre d’intermédiaires via les circuits courts, répond aux objectifs fixés par la loi Egalim tout en assurant une alimentation privilégiant le bio et le développement durable. Agrilocal met en place un accompagnement individuel des acheteurs et organise des rencontres acheteurs/fournisseurs. Chaque année au niveau national, les plateformes des 38 départements adhérents mettent en relation près de 3 000 acheteurs et 4 900 fournisseurs locaux. Lancé il y a 8 ans ce dispositif a généré au total 26 millions d’euros de chiffre d’affaire dont 16 % pour la filière bio.

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite