Accueil » Jeudi » Abd el Malik revisite une oeuvre de Pierre Puvis de Chavannes
Abd el Malik et Salia © Fabien Coste
Culture Jeudi

Abd el Malik revisite une oeuvre de Pierre Puvis de Chavannes

Le tableau Jeune noir à l'épée a inspiré le rappeur et slameur. Il lui consacre un spectacle, en forme d'allégorie sur l'identité à l'heure de la mondialisation.

Une découverte : celle du tableau du peintre Pierre Puvis de Chavannes intitulé Jeune noir à l’épée. Rappeur, slameur et essayiste, Abd Al malik est alors frappé, fasciné. Et inspiré… « Pour moi qui ambitionnait d’écrire un long poème, à ma manière, sur l’identité à l’ère de la mondialisation, à la croisée du langage poétique de Baudelaire et de la philosophie de Glissant, ce fut une révélation » explique-t-il.

Avec Salia Sanou

En compagnie du chorégraphe burkinabé Salia Sanou, Abd el Malik imagine un spectacle mêlant danse, musique et art contemporain. Une sorte d’installation artistique chantée sur une musique noire, blanche, métisse, ancienne ou moderne. Le jeune noir à l’épée, dans la version chorégraphiée, constitue une médiation poétique et une allégorie sur l’identité à l’ère de la mondialisation. Le spectacle, initialement présenté au Musée d’Orsay, au printemps dernier, est désormais en tournée en France.

Jeudi 6 février à Sémaphore à Cébazat.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite