Accueil » Culture » Yoyo Maeght, une histoire intime qui épouse l’art du XXe siècle
Yoyo Maeght.
Culture Vendredi

Yoyo Maeght, une histoire intime qui épouse l’art du XXe siècle

Petite fille du célèbre galeriste, marchand d'art et graveur, Yoyo Maeght sera présente à la librairie Les Volcans où elle évoquera, notamment, son ouvrage "La Saga Maeght".

Aimé Maeght vécut dans l’intimité des plus grands artistes de l’histoire moderne et côtoya Braque, Matisse,  Miró, Giacometti, Léger, Chagall, Calder, Picasso mais aussi  Malraux, Prévert, Aragon, Char, Reverdy, Sartre ou Genet. Cet homme, qui traversa le XXe siècle, fut tour à tour, ou parallèlement, graveur, marchand d’art, galeriste, mécène, éditeur, producteur de film. De ses nombreuses rencontres, naquit la galerie Maeght, rue de Téhéran à Paris, aux lendemains de la deuxième guerre mondiale, inaugurée avec une exposition consacrée à Matisse. Et c’est pour les artistes qu’il créa la Fondation Marguerite et Aimé-Maeght, au beau milieu des années 60, à Saint-Paul-de-Vence, au balcon de la Côte d’Azur.

Ciel bleu et nuages    

Pour Yoyo (Françoise) Maeght, petite fille, Aimé fut d’abord un grand-père, généreux, aimant et attentionné. Dans le livre La saga Maeght, publié en 2014 chez Robert Laffont, elle revient d’abord sur cette enfance heureuse. Au fil des pages, on croise ainsi les noms les plus célèbres de l’art du XXe siècle.  Elle livre ses souvenirs d’une vie passée dans un tourbillon de vernissages, de fêtes, d’expositions, de projets, d’échecs et de  réussites, teintée de drames et de  joies, entre Paris et Saint-Paul-de-Vence. Mais même dans le ciel méditerranéen, les nuages peuvent s’amonceler et, au fil de son récit,  Yoyo Maeght  évoque également aussi les fractures qui vont apparaître jusqu’à la dislocation de la famille.

Auteure et organisatrice d’expositions

Yoyo Maeght a été administratrice de la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence. On lui doit notamment la réalisation de l’exposition Giacometti & Maeght, en 2010, qui fut le plus gros succès populaire de la Fondation. Elle a démissionné de ses fonctions en 2011, suite au différend qui l’a opposé à d’autres membres de la famille.  Aujourd’hui, elle organise et est commissaire de nombreuses expositions, notamment en Chine. Et elle est aussi l’auteure de nombreux ouvrages et de préfaces de catalogues d’expositions tout en enseignant à l’EAC, à l’IESA et à Drouot Formation. Yoyo Maeght reste évidemment profondément marquée par l’histoire, unique, de son grand-père et de ses multiples rencontres.

Yoyo Maeght sera à la librairie Les Volcans, boulevard François-Mitterrand à Clermont, vendredi 1er février à 17h, lors d’une interview réalisée par Cécile Jouanel, en partenariat avec la Galerie Louis-Gendre. Vous pourrez également la retrouver, lundi 28 janvier à 12h30 (rediffusion samedi 2 février à 13h30), sur Radio Arverne lors de l’émission de Henri Delorme « Tranche de livre ».  

 

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite