Accueil » Sports » Victoire bonifiée pour les filles de l’ASM Romagnat face à Bobigny
Jessy Tremouliere prend la parole à la fin du match / Photo P. Thivat
Jessy Tremouliere prend la parole à la fin du match / Photo P. Thivat
Sports

Victoire bonifiée pour les filles de l’ASM Romagnat face à Bobigny

Placé sous le signe d’un noël solidaire avec la présence du secours populaire au bord du stade, les protégées de Fabrice Ribeyrolles et Vincent Fargeas ont terminé l’année avec une victoire logique 37 à 0 pour la 4ème journée de championnat Élite 1 face à une équipe de Bobigny très accrocheuse.

Une première mi-temps mitigée

« Nous n’avons pas respecté les consignes durant cette première période qui étaient d’insister dans l’axe car l’équipe adverse nous attendaient sur les extérieurs ; lorsque nous avons respecté notre plan de jeu nous avons trouvé des solutions », analysent les 2 coachs locaux contents de ce premier bloc de 4 matchs et des 15 points récoltés au passage. Si l’entreprenante Salomé Perraudin allume la première mèche, il faut attendre vingt minutes pour voir Léa Gabriagues franchir la ligne adverse suite à un ballon port . Salomé Perraudin inscrit un nouvel essai suite à de jeu au large avant que le pied de Jessy Trémoulières ne fasse gonfler le score . (15/0 à la pause) . « Nous n’avons été trop approximatifs durant cette première période en tombant beaucoup de ballons et en ne marquant pas sur nos temps forts », précise Fabrice Ribeyrolles.

Le bonus en seconde période pour l’ASM Romagnat

Plus appliquées après la pause, les filles du Puy de Dôme posent leur empreinte sur le match à l’image des leaders que sont Jessy Trémoulière, Ophélie Gincourt, Morgane Shelford , Mouna Touré et Léa Gabriagues. La jeune ouvreuse Lina Tuy anime le jeu pour ses trois quarts avec plus de maîtrise tout en attaquant avec brio la ligne adverse. Ophélie Goncourt en profite pour marquer l’essai du bonus, suivie par des réalisations de Jessy Trémoulière, Zoé Tixier et Alice Grandhomme. « Bobigny est une équipe très présente dans les rucks et de notre côté nous ne nous sommes pas montrées assez patientes en écartant vite les ballons même si nous avons corrigé cela en deuxième période », déclare Morgane Shelford débordante d’énergie et qui met en avant l’excellent travail du nouveau préparateur physique Simon Thomas.

Un bon coaching

En deuxième période, le staff jaune et bleu a effectué des changements pertinents dans l’équipe, ce qui a permis d’apporter du dynamisme sur cette fin de rencontre jouée en totalité dans le camp adverse. « Défensivement nous ne prenons pas beaucoup de points ce qui est très positif pour nous », exprime Camille Raoult auteure d’une superbe rentrée. Tout le banc de L’ASM Romagnat est à mettre à l’honneur avec des découvertes très intéressantes comme Agathe Fournié et l’internationale Italienne Gaia Maris. Sans oublier la prestation au talon de la jeune Anaïs Lagrange qui a pris la suite de Calista Gégoire à 20 minutes du terme.

Continuez à travailler

Ce groupe qui sort d’une belle prestation à Bordeaux face au leader a du potentiel à revendre et sait qu’il ne faudra rien laisser au hasard pour aller chercher quelque chose de beau en fin de saison. C’est pourquoi les coachs insistent cette année sur ces notions de rigueur et d’exigence auprès d’un groupe très intéressant. « Nous savons ce dont nous sommes capables et même s’il y avait un peu de fatigue il faut que nous montions le curseur en 2024 pour atteindre nos objectifs », relate Vincent Fargeas.

Avec Zoé Tixier

Éducatrice spécialisée en formation, Zoé Tixier a attaqué le rugby à l’âge de 6 ans et demi. Aujourd’hui au centre ou à l’aile de l’attaque jaune et bleue, cette jeune rugbywoman de 20 ans confirme son excellent début de saison malgré une blessure au nez. Au plus près des personnes en difficultés, cette jeune femme sait aussi faire parler tout son potentiel sur le terrain comme en témoigne son essai en seconde période suite à un beau franchissement . « Tout n’a pas été parfait aujourd’hui face à une défense bien en place de Bobigny mais nous ressortons avec les 5 points et savons qu’il faudra travailler encore plus en 2024 pour écrire une belle histoire en fin de saison», avance Zoé Tixier qui a été sélectionnée à plusieurs reprises dans le groupe France développement de rugby à 7.

Sous l’œil de Gaëlle Mignot

La sélectionneuse de l’équipe de France était de passage à Romagnat pour regarder cette rencontre et en tirer quelques enseignements. « Nous faisons le tour de tous les terrains, de toutes les équipes pour voir l’évolution des joueuses », informe Gaëlle Mignot. Une proximité avec les clubs et les managers qui va dans le sens du projet sportif que souhaitent mettre en place les responsables du rugby féminin de l’équipe de France. Pour l’ASM Romagnat place aux fêtes de fin d’année avec un peu de repos bien mérité en attendant d’accueillir leur coéquipière Toka Natua fraîchement débarquée hier sur le sol auvergnat en provenance du pays du long nuage blanc .

Stade de Romagnat / Photo P. Thivat
Stade de Romagnat / Photo P. Thivat

À propos de l'auteur

Philippe Thivat

Philippe Thivat, est correspondant d’un hebdomadaire dans l’Allier et intervenant auprès de l’ASM Romagnat rugby féminin en tant que rédacteur journaliste sportif. Il est également engagé dans le rugby citoyen qui œuvre grâce à ce sport à l’intégration des personnes handicapées et de personnes migrantes.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé