Accueil » Environnement » VALTOM met en place une collecte des déchets contenant de l’amiante
Photo D.R.
Actualités Environnement

VALTOM met en place une collecte des déchets contenant de l’amiante

Elle sera en place dès la rentrée et aura pour vocation de faciliter l’évacuation de l’amiante en toute sécurité pour les particuliers.

Utilisé massivement en France pendant plusieurs décennies pour ses propriétés isolantes, de résistance au feu et son faible coût de production, l’amiante est interdit depuis 1997 mais reste néanmoins présent dans de nombreux bâtiments et équipements. Invisibles, inodores, les fibres d’amiante constituent aujourd’hui encore un problème majeur de santé publique.En France, le gisement d’amiante est estimé entre 3 et 5 millions de tonnes, soit 50 à 80 kg par habitant, principalement incorporé dans les produits de construction. Chaque année, 25.000 chantiers de désamiantage sont déclarés et près de 220.000 tonnes sont ainsi traitées, principalement en enfouissement sur des installations spécifiques.

Attention danger

A l’occasion d’un emménagement, de travaux, il est possible de trouver des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante dans un bâtiment. Le principe de précaution doit alors s’appliquer : tout matériau susceptible de contenir de l’amiante doit être considéré comme amianté ! Seules exceptions : les matériaux dont le marquage précise une fabrication après 1997 ou les lettres « NT ».

Les déchets contenants ou susceptibles de contenir de l’amiante doivent alors être orientés dans les filières appropriées et ne doivent surtout pas être déposés dans les ordures ménagères (bac gris) ou à la déchetterie (bennes d’encombrants ou de gravats). Dans tous les cas, l’intervention directe par des particuliers sur des matériaux amiantés doit être exceptionnelle, limitée et ne doit concerner que des éléments isolés d’amiante lié en très faible quantité. Pour des travaux importants de désamiantage, il est nécessaire de faire appel à une entreprise certifiée. En France, trois organismes de certification sont accrédités par le COFRAC pour délivrer la certification “amiante” 1552 : Qualibat, AFNOR Certification et GLOBAL Certification.

100 kilos au maximum

Dans ce contexte, VALTOM va mettre en service, dès la rentrée prochaine, une collecte spécifique destinée à tous les habitants de son territoire d’intervention. Elle aura vocation à faciliter l’évacuation de l’amiante en toute sécurité. L’apport sera toutefois limité à 100 kilos par foyer et par an. Pour bénéficier de ce service, les particuliers devront contacter la collectivité en charge de la collecte des déchets ménagers de leur territoire (pour la connaître cliquer sur https://www.valtom63.fr/pres-de-chez-moi/). Elle vous informera alors des modalités de collecte en place sur votre territoire et des précautions à respecter pour la manipulation et le transport des déchets. Le service, toutefois, concerne uniquement l’amiante lié à des particuliers en faible quantité. L’amiante libre ou friable (joint, flocage, calorifugeage de tuyau de chaudière, enduit…) sera en revanche refusé. Ces déchets doivent être pris en charge par une entreprise spécialisée et traités sur un site agréé.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite