Accueil » Actualités » Une campagne de soutien à 7 Jours à Clermont
Vue de Clermont Ferrand
Photo Olivier Perrot
Actualités

Une campagne de soutien à 7 Jours à Clermont

Face à la crise économique qui secoue l’ensemble du tissu économique, les entreprises s’interrogent. 7 Jours à Clermont n’échappe pas à la règle. Soucieux d’assurer sa pérennité, notre média lance aujourd’hui une campagne de soutien, par le biais d’un appel aux dons. Ceux-ci donneront droit à un crédit d’impôt équivalant à 66% de la somme versée.

La période actuelle, inédite et inattendue, bouleverse nos habitudes comme elle interroge les lendemains. A la crise sanitaire, dont on ne sait trop quand et comment elle sera jugulée, se superposent des problématiques économiques majeures. Beaucoup d’entreprises sont aujourd’hui en proie aux difficultés et aux doutes : pourront-elles redémarrer demain ? Et si oui, dans quelles conditions ? Or, on le sait, au travers du sort des entreprises se jouent les situations individuelles.

Une indépendance synonyme d’objectivité

La presse et une partie des médias n’échappent pas à l’incertitude qui nous entoure. C’est le cas, en particulier, des structures indépendantes qui ne peuvent s’appuyer sur la puissance d’un groupe et de capitaux importants. Pourtant, nous en sommes persuadés, l’époque actuelle a besoin d’informations crédibles, de mises en perspective, d’esprit critique, d’objectivité, d’analyse journalistique, de recul et d’ouverture sur le monde qui nous entoure. Autant de valeurs ou de propriétés dont 7 Jours à Clermont s’efforce de faire preuve, avec acharnement, jour après jour. La diversité de nos sujets et la qualité rédactionnelle de nos articles nous vaut la reconnaissance du Ministère de la Culture à travers l’attribution d’un numéro de commission paritaire et un accompagnement au titre de la « bourse d’émergence » de la presse. La reconnaissance de notre travail passe également par le filtre de nos lecteurs qui nous montrent qu’ils apprécient nos contenus. Notre audience connaît, chaque mois, une forte progression et nous recevons très régulièrement des témoignages nous félicitant de la pertinence de notre travail.

Gratuité, qualité et éthique

Depuis sa création, 7 Jours à Clermont a choisi le modèle de la gratuité, celui d’un accès libre, pour tous, à l’information et au débat contradictoire. Nous croyons, en effet, fermement qu’à l’heure d’Internet et des réseaux sociaux où chacun peut s’exprimer librement mais sans filtre,  déontologie, qualité, éthique et gratuité peuvent se conjuguer. Pour mieux y parvenir, nous nous appuyons sur une équipe de journalistes professionnels que nous rétribuons évidemment à leur juste valeur. A nos yeux, il ne peut exister de médias sérieux sans journalistes.

Ce modèle nous oblige à compter avec la publicité qui constitue, aujourd’hui, notre ressource essentielle. Une communication publicitaire que nous voulons, non invasive,  intelligente, évolutive, constructive et  réfléchie, dans un  dialogue permanent avec nos annonceurs.

Soutenir et s’engager

Toutefois, afin non seulement de passer le cap de l’actuelle crise, mais aussi d’aller de l’avant, de présenter de nouveaux formats, bref de nous développer, avons-nous décidé de faire appel à nos lecteurs à travers une campagne de dons d’ores et déjà active.

En France, tout comme pour le mécénat, les dons des particuliers au profit des médias donnent droit à un crédit d’impôt de 66% de la somme versée (dans la limite de 20% des revenus imposables). Voici donc, pour nos lecteurs, l’occasion de soutenir fermement un média de proximité, 100% indépendant et 100% libre dans un univers trop souvent annihilé par la pensée unique et les idées reçues. Soutenir 7 Jours à Clermont, c’est s’engager avec nous…

Faire un don sécurisé via OK Pal par Ulule en cliquant ici

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

  • Marc François, c’est vraiment triste comme nouvelle…
    Au-delà de mon hypothétique soutien financier, il est certain que votre mission journalistique ne peut s’arrêter là.
    Je suis certain que vous êtes informés de cette initiative : https://www.culture.gouv.fr/Sites-thematiques/Presse/Aides-a-la-presse/L-aide-au-pluralisme-de-la-presse-periodique-regionale-et-locale
    La première chose que je vous propose, c’est de relayer votre message sur LinkedIn ou de nombreux professionnels sont présents, qui eux ont de nombreux contacts. Qui sait !…
    En parallèle je vous invite à contacter Anne-Sophie Novel. Elle était de passage en octobre dernier lors du centenaire de La Montagne. Elle promeut activement l’indépendance de la Presse et a développé un réseau très important, qui va au-delà même du territoire français. Peut-être y-aurait-il un mécène parmi eux ?…
    Je souhaite bonne chance à vous et toutes les personnes directement ou indirectement rattachées à cette aventure.
    La qualité de vos articles et votre intégrité méritent autre chose qu’un arrêt de votre plateforme informative.
    Ne lâchez rien !
    Bien cordialement,
    François Dumontel

Sponsorisé

Les infos dans votre boite