Accueil » Économie » Un jour pour se mettre dans la peau d’un chef d’entreprise
Chef d’établissement, étudiant et chef d’entreprise lors de la soirée de clôture.
Économie Vendredi

Un jour pour se mettre dans la peau d’un chef d’entreprise

Donner l’envie d’entreprendre, voilà la première motivation de Réseau entreprendre Auvergne d’organiser l’opération "1 jour, 1 entrepreneur, 1 étudiant", pour la cinquième année consécutive.

Qui n’a pas rêvé un jour de découvrir les coulisses de la vie d’un chef d’entreprise? C’est ce que propose, pour la cinquième année, Réseau entreprendre Auvergne, une structure qui accompagne les créateurs et les repreneurs de PME, avec l’opération : 1 jour, 1 entrepreneur, 1 étudiant. L’objectif de cette opération est de faire découvrir le quotidien d’un chef d’entreprise à un étudiant mais aussi de développer l’esprit d’entreprendre chez les plus jeunes. Elle s’inspire d’une opération créée par le Réseau entreprendre Lorraine.

Une soixantaine d’étudiants accueillis

Photo d’archive réseau.

Une soixantaine d’étudiants seront accueillis le 7 février par autant de chefs d’entreprise bénévoles. Pour cette cinquième édition, les règles du jeu seront les mêmes : l’entrepreneur ne devra rien changer à son quotidien, ce sera l’étudiant qui devra s’adapter au monde de l’entreprise. Six établissements ont manifesté leur intérêt : Wesford, le lycée Lafayette, le lycée Godefroy de Bouillon, l’institution Saint-Alyre, SIGMA à Clermont-Ferrand et le lycée Sévigné d’Issoire. L’opération se clôturera, comme chaque année, dans les salons de l’Hôtel de ville, de Clermont-Ferrand, par un cocktail.

« Notre objectif est d’atteindre 150 membres »

L’antenne de Réseau entreprendre a été créée en 2004 en Auvergne, à l’initiative de Michel Bouyssy (l’actuel président du Medef). L’association regroupe 135 membres. D’abord concentré sur le Puy-de-Dôme et Vichy, le réseau s’est étendu à la Haute-Loire, au Cantal et à Moulins. « Notre objectif en 2019 est d’atteindre 150 membres. Nous voulons consolider Le Puy-en-Velay, le Cantal et Moulins et nous étendre sur Montluçon » souligne Hélène Griveaud, directrice de Réseau entreprendre Auvergne.

La vocation de la structure est d’accompagner des projets de repreneurs ou créateurs d’entreprise pour créer et préserver de l’emploi sur le territoire. Le réseau propose à la fois de l’accompagnement financier via des prêts d’honneur de 15 000 à 50 000 euros qui permettent de favoriser l’accès aux prêts bancaires et de l’accompagnement humain. « Nous sommes très performants depuis deux ans sur le nombre de lauréats. Nous avons 21 projets en cours ce qui prouve que nous sommes très efficaces au regard de la taille de notre association. L’antenne du Rhône a 30 projets, pour un territoire plus important économiquement et plus vaste» se félicite Hélène Griveaud.

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Véronique Feuerstein

Véronique Feuerstein

Diplômée en histoire de l’art, Véronique Feuerstein a deux passions : le patrimoine et l’économie. Après un début de carrière au quotidien l’Eveil de la Haute-Loire au Puy-en-Velay, elle a collaboré au magazine de territoire Massif central puis est devenue rédactrice en chef de Massif-central entreprendre pendant neuf ans. Elle a ensuite participé au lancement d’un nouveau média : la Montagne entreprendre, appartenant au groupe Centre France.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite