Accueil » Culture » Le Trio La Quinte irrésistiblement féminin
Photo Sylvia Vasseur.
Brèves Culture Week-End

Le Trio La Quinte irrésistiblement féminin

Elles sont trois et jouent de la flûte, de la guitare, de l'alto. Elles reprennent, avec charme, des titres souvent oubliés du répertoire français.

Durant l’été, Éclats de Fête se poursuit à Riom, avec un programme disséminé dans la ville. Ainsi la rue du Commerce, au cœur même de la cité riomoise, accueille-t-elle régulièrement des rendez-vous. A l’image de ce samedi  à 17h30 avec un concert de chansons françaises donné par le Trio La Quinte. Cette formation exclusivement féminine nous vient de Poitiers. Avec dans ses bagages, un tour de chant irrésistiblement pétillant où tout ou presque tourne autour de la femme et son univers envoûtant.

Des textes cocasses, une musique raffinée

Servi par une orchestration originale où le mariage raffiné de la flûte, de l’alto et de la guitare fait mouche, Hélène et Céline Sonnet et Emmanuelle Bouriaud  revisitent des textes cocasses et souvent oubliés de Jean Yanne, Francis Blanche, Ricet Barrier, Anne Sylvestre, Fréhel… Il y est question de paresse, d’envie, de gourmandise, d’avarice, d’orgueil, de colère et de luxure…

La Quinte, c’est un trio chic et choc, plein d’humour et de charme ! Irrésistiblement féminin.

Samedi 28 juillet à 17h30, rue du Commerce à Riom.

 

 

 

 

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite