Accueil » Culture » Le tour de force de Disiz
Culture Mercredi

Le tour de force de Disiz

Disiz est à la Petite Coopé, mercredi 31 janvier, avec dans sa besace un album fort, fusionnant les styles et les genres. Stromae y a participé.

Touche à tout, déroutant, insaisissable, souvent là où on ne l’attend pas ou plus: voici Disiz, tantôt musicien, tantôt acteur et même écrivain. Disiz la peste ou peut-être Serigne M’Baye Gueye, son vrai nom. Il fut le père du Poisson Rouge, son premier album  rap, après une expérience au sein du groupe Rimeurs à Gages  . Et puis, un beau jour, au milieu de la décennie précédente, Disiz annonça qu’il changeait de registre, passant du rap originel au rock. Un chemin assez rare entre un film et un livre. En fait, il était un peu partout et ailleurs…

Pacifique

Disiz publie aujourd’hui son album le plus ambitieux, un disque inclassable, déroutant, généreux, véritablement populaire. Pacifique fusionne avec brio le rap, l’électro, la pop ou la zouk, alliage méticuleux et décomplexé dont le premier single a immédiatement tapé dans l’œil de Stromae. Épaté par l’audace, les mélodies et l’écriture, il se penchera avec enthousiasme sur deux titres de l’album, sans jamais s’imposer. Un tour de force qui laisse la part belle à deux styles forts et singuliers, deux esprits ouverts sur tous les arts et toutes les esthétiques, de la chanson au rap, de la pop à la poésie urbaine.

 

Mercredi  31 janvier à 20 h 30 à la Petite Coopé – Location: 24 € – Carte Coopé : 20 € – Réduit : 20 € – Cité Jeune: 16 €  – Soir : 27 € .

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite