Accueil » Vie publique » Totem, fer de lance de l’ambition métropolitaine
Image Pyralis.
Vie publique

Totem, fer de lance de l’ambition métropolitaine

Le bâtiment Totem sera érigé dans le nouveau quartier voulu comme celui de l'innovation. Le conseil de Clermont Auvergne Métropole en a approuvé les éléments constitutifs et le financement. Les travaux débuteront à l'été 2018. Mais qu'est-ce-que Totem?

Totem, pour quoi faire? Dans la continuité de la métropolisation du développement économique, le bâtiment Totem, porté par Clermont Auvergne Métropole dans le cadre de sa compétence “accueil des entreprises”, a vocation à accueillir et héberger des startups afin de les aider dans leur croissance. Loin d’être isolé, il doit s’intégrer à un réseau de bâtiments où évolueront sartups et entreprises.

Un quartier innovant

Où? La métropole a l’ambition de se doter d’un nouveau quartier innovant à la forte composante digitale, au service de l’emploi et de l’attractivité, de l’ancrage et de l’accélération des startups. Totem prendra donc place rue du Clos-Four,  dans l’entre-deux villes, à l’interface d’équipements majeurs existants:  Stade Marcel-Michelin, Polydôme, Coopérative de Mai, Manufacture Michelin, Pôle Santé République…

L’architecture: Le but de créer un bâtiment flexible et évolutif. D’où l’idée de limiter les “points durs”. Le parti-pris est de proposer des éléments de structure qui vont se montrer. Ainsi les façades largement vitrées devront révéler l’intérieur du bâtiment, son activité et son dynamisme. Totem veut être un lieu ouvert sur l’espace public.

Automne 2019

Ecologique: Le projet va mettre en oeuvre des matériaux renouvelables et bio-sourcés. Ceux-ci, dans leur ensemble, seront employées en fonction de leurs performances intrinsèques: béton pour la stabilité et l’inertie, bois pour sa légèreté et sa rapidité de mise en oeuvre, verre pour la transparence, zinc pour la pérennité et la protection aux intempéries. Le système de chauffage par géométrie verticale en boucle fermée, associé à des pompes à chaleur, utilisera les ressources naturelles du sol pour réchauffer ou rafraîchir le bâtiment.

Combien et quand? Le coût de l’opération est estimé à 16,3 millions d’euros et c’est le cabinet CRR Architecture qui a été choisi. Le début des travaux aura lieu à l’été 2018, c’est à dire dans quelques mois, et la livraison est prévue pour l’automne 2019.

Pour visionner une vidéo du bâtiment : https://youtu.be/aDuOMMc4Liw

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite