Accueil » Sports » Top 14: comment en finir avec l’actuelle saison ?
L'ASM ne sait pas encore quels seront les enjeux de son été - Photo: Valentin Uta
Sports

Top 14: comment en finir avec l’actuelle saison ?

Les phases finales du championnat de France de rugby devraient se dérouler en juillet ou en août. Pour l'heure, on ne sait pas encore si elles concerneront l'ASM.

Une saison de Top 14 qui ne ressemblera à aucune autre disputée jusqu’ici… Pour l’heure, le classement du championnat de France de rugby, celui de l’élite, est resté figé au soir de la 17e journée. L’Union Bordeaux Bègles pointe largement en tête devant le L.O.U.  Quant à l’ASM, elle a retrouvé in extremis une 6e place dont on ne sait, pour le moment, si elle lui permettra de viser encore le titre.

Ça bouillonne dans le petit monde de l’Ovalie en cette période de confinement prolongé. Non pas sur le terrain  mais pour tenter de sauver ce qui peut l’être. Et mettre un point final à cette saison tronquée en lieu et place des actuels pointillés… Et, à grand renfort de coups de fil, de mails et de SMS, on planche sur de possibles scénarios de « sorties de crise ». Sachant fort bien, quoi qu’il arrive désormais, que la solution choisie ne fera pas l’unanimité.

Juillet ou août ?

«  Notre souhait est de pouvoir jouer les phases finales de la saison 2019-2020 en conservant comme priorité absolue la santé des différents acteurs des compétitions et du public, et en respectant scrupuleusement les consignes sanitaires des pouvoirs publics » a indiqué Paul Goze, le président de la Ligue Nationale de Rugby dont on connaît les rapports tourmentés avec le Président de la Fédération, Bernard Laporte. Entre les lignes, cela signifie qu’un trait est tiré sur les dernières journées « classiques » du championnat. Un choix conséquent puisque, de facto, il entraînerait l’absence de montée et de descente entre le Top 14. De quoi pousser un ouf de soulagement à Agen, au Stade Français et à Pau tandis que Perpignan, Colomiers, Grenoble ou Oyonnax pourront se sentir floués.

Reste désormais à inventer un schéma pour les phases finales. Avec, semble-t-il, deux timing à l’étude. Le premier verrait la compétition reprendre fin juin- début juillet directement sous forme de phases finales, avec une conclusion (la finale) au plus tard le 18 juillet. Le second reporterait les phases finales au mois d’août, soit à proximité immédiate du début de la nouvelle saison…

Directement en 1/2 ?

Jouera-t-on directement les ½ finales sur le terrain du club le mieux classé ? Ou bien le calendrier permettra-t-il d’organiser des ¼ de finales (ce qui augurerait d’une affiche Clermont-Toulouse) ? La décision n’a pas encore été prise. Si la première solution était validée, l’ASM devrait probablement jouer sa qualification pour la prochaine Coupe d’Europe sur un match sec, toujours contre le Stade Toulousain. Enfin, l’hypothèse de matchs disputés à huis clos n’est pas à exclure même si elle ne paraît pas être privilégiée par la LNR. Ce sont évidemment les autorités gouvernementales, et l’évolution de la pandémie, qui en décideront.

Le projet, une fois abouti, devra aussi être validé par le Ministère des Sports, certainement soucieux de ménager une issue acceptable… mais tributaire, en la circonstance, de celui de la Santé…

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite