Accueil » Culture » Le souffle, la maîtrise et l’allégresse de L’Enlèvement au Sérail
Emmanuelle Cordoliani- photo Jean Radel.
Culture Jeudi

Le souffle, la maîtrise et l’allégresse de L’Enlèvement au Sérail

Mis en scène par Emmanuelle Cordoliani et produit par le Centre Lyrique Clermont Auvergne, le chef d'oeuvre de Mozart sera donné à l'Opéra Théâtre de Clermont lors de trois représentations. Avant une tournée nationale...

L’entre deux guerres. 1930, précisément. A Vienne, capitale autrichienne, la société huppée se damne pour obtenir une invitation au très sélect Sérail Cabaret. Que n’a-t-on dit de cet endroit? Le Pacha y séquestrerait la Konstantze, sa meneuse de revue. Le bruit court aussi que les invités ne pourraient en repartir qu’après s’être acquittés d’une rançon somptuaire…A Vienne, on sait que, depuis les débuts au cinéma de son chanteur de charme, le fameux Belmonte, tout est sens dessus-dessous au Sérail. Mais, en cette soirée, Belmonte effectue son retour, auréolé de ses succès hollywoodiens, pour une représentation unique. Il faut être là, assurément, et si possible, aux premières loges. D’autant que la belle Konstantze va retrouver son premier amour. Et qui sait jusqu’où la passion va mener le Pacha?

En trois actes

Avant une tournée nationale,  c’est à Clermont qu’Emmanuelle Cordiolani va proposer sa “vision” de l’Enlèvement au Sérail, ce chef d’oeuvre en trois actes que Mozart écrivit à l’âge de 25 ans, et dont le succès fut retentissant. L’opéra résulte d’une commande de l’empereur d’Autriche Joseph II et fut donné pour la première fois au Burgtheater de Vienne, en juillet 1782. Il allie l’audace de la jeunesse à une parfaite maturité musicale et étonne par sa coloration orientale.

Première le 11 janvier

Ce singspiel (comédie en musique), haussé à la dimension d’un ouvrage lyrique, sera interprété, entre autre, par les lauréats du 25e Concours International de chant, sous la direction musicale de Roberto Forès Veses. Produit par le Centre Lyrique Clermont-Auvergne (en co-production avec les Opéras de du Grand Avignon, de Rouen Normandie, de Massy et de Reims), l’opéra sera chanté en allemand et parlé en français, anglais, allemand, espagnol et persan. Un événement dans la saison culturelle clermontoise.

Jeudi 11 janvier à 20h (première), samedi 13 janvier à 15h et lundi 15 janvier à 20h à l’Opéra Théâtre de Clermont-Ferrand. Réservations: 04-73-29-23-44; www.centre-lyrique.com

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite