Accueil » Patrimoine » Journées du patrimoine : visites de la piscine Tournesol Jacques Magnier
Piscine Tournesol / Photo Wikimédia
Photo Wikimédia
Patrimoine

Journées du patrimoine : visites de la piscine Tournesol Jacques Magnier

Des visites de la piscine clermontoise Jacques-Magnier sont organisées par la Maison de l'Architecture Auvergne à l'occasion des Journées du patrimoine 2023. Elle fait partie des 183 piscines Tournesol construites en France.

Nombreux sont les Français, Baby boomer et génération X, à avoir appris à nager dans ce drôle d’édifice en forme de soucoupe, la piscine Tournesol. Véritable emblème de l’architecture des années 70 durant lesquelles, il fallait construite vite, la piscine Tournesol était la réponse à une volonté gouvernementale de familiariser les Français avec l’eau et la natation.

Les 183 piscines Tournesol du programme 1000 piscines

1968, jeux olympiques de Mexico : l’équipe de France de natation fait piètre figure en terminant 11e nation très loin derrière les USA. Seul Alain Mosconi décroche une médaille au 400m et encore en bronze. Un an plus tard, 19 enfants d’un centre aéré se noient dans la Loire et 24 personnes perdent la vie dans le naufrage d’un bateau promenade sur le Lac Léman près de Thonon. Le gouvernement prend conscience que le peuple français n’est pas un peuple nageur et Joseph Comiti, alors secrétaire d’état à la jeunesse et au sport, annonce le lancement du programme 1 000 piscines. Entre 600 et 700 piscines vont être alors construites un peu partout en France. Elles se nomment Iris, Plein-Ciel, Plein-Soleil, Caneton sans doute la plus emblématique : Tournesol. Conçue par l’architecte Bernard Schoeller, assisté de l’ingénieur Thémis Constantinidis pour la structure et de la société Matra pour les matériaux, la piscine Tournesol sera construite à 183 exemplaires entre 1972 et 1982. Une maquette de ce type de piscine est exposée à la Cité de l’architecture et du patrimoine.

Emblème des seventies

Sur la base d’un cercle de 35 mètres de diamètre, soit 1 000 m2 de superficie, la piscine Tournesol abrite un bassin, de 25 mètres sur 10 mètres, à fond plat. La coupole est portée par 36 arcs en métal qui peut s’ouvrir, si la météo est favorable tel un tournesol à la recherche du soleil. La coque est en polyester un matériau qui ne vieillit pas très bien et qui n’isole pas vraiment. De nombreux exemplaires ont été détruits par les municipalités qui ne souhaitaient pas conserver ces piscines, certes symboliques, mais ne correspondant plus aux attentes des baigneurs et considérées comme des passoires thermiques. D’autres ont préféré les conserver et les rénover les considérant comme un témoignage patrimonial fort des seventies. Clermont a conservé la sienne dans les quartiers nord, au numéro 13 de rue Louise-Michel, c’est la piscine Jacques-Magnier.

Journée Européennes du patrimoine 2023 :  visites de la piscine Tournesol Jacques-Magnier, avec la Maison de l’architecture en Auvergne, samedi 16 et dimanche 17 septembre, à 15h et 16h. Réservation auprès de Clermont Auvergne Tourisme au 04 73 98 65 00.

À lire : le très beau poème Le tournesol de mon enfance du Julie Gaucher dans le recueil Et elles se mirent à courir.

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé