Accueil » Économie » Pile ici : un soutien au commerce itinérant en milieu rural
Frédéric Coureau.
Économie Initiative

Pile ici : un soutien au commerce itinérant en milieu rural

Après une longue expérience dans la communication, l’événementiel et les médias, Frédéric Coureau se lance un nouveau défi : la création d’une application sur Smartphone baptisée Pile ici. Son objectif : devenir le chaînon manquant de l’évolution du commerce itinérant dans les territoires ruraux.

Durant son itinéraire professionnel, Frédéric Coureau a pu observer que depuis 40 ans le monde rural attirait de nouveaux habitants, soit à la recherche d’une meilleure qualité de vie, soit en quête de sens ou pour des motifs économiques (logements moins chers). Il ne lui a pas échappé non plus que la formule des boutiques ambulantes est en plein essor. En plus des boutiques traditionnelles (poissonnerie, boucherie, boulangerie, épicerie…), de nouveaux services apparaissent comme la banque ou même l’optique qui cheminent de villages en villages.

« Tous ces commerces itinérants vendent comme dans les années 60. C’est pourquoi, avec un associé spécialisé dans la géolocalisation, j’ai décidé de réinventer l’expérience client entre les habitants des zones rurales et les commerçants non sédentaires et itinérants au moyen de services de géolocalisation afin de développer leur activité » souligne le créateur de Pile ici.

Optimiser son chiffre d’affaires

« C’est un outil d’optimisation du chiffre d’affaires et un soutien au commerce de proximité » rajoute le chef d’entreprise.

Ergonomique, pratique, l’outil est en test. Il sera lancé au mois d’octobre. Il offre tout un panel de services. Désormais, la boutique ambulante n’a plus à klaxonner à tue tête quand elle arrive dans un village. L’application envoie tout simplement une alerte automatique. Si le client souhaite faire une pré-commande, il lui suffit d’informer le commerçant avant le départ de sa tournée. Le client n’a plus besoin d’avoir sa carte de fidélité sur lui. Un simple clic sur son Smartphone et son nouvel achat est enregistré. Il a même en temps réel son décompte de points. Le commerçant peut aussi organiser des jeux concours, des ventes flash quand il veut vendre les produits qu’il lui reste sur un marché, etc.

Coût : 49 euros par mois

Pour pouvoir utiliser, l’application, les commerçants doivent débourser 49 € par mois.

Avec cette toute nouvelle application, Frédéric Coureau vise 2 % du marché des 200 000 commerces itinérants de France. Il espère créer 3 emplois dans un premier temps. Pour ce faire, il a pris contact avec l’association des maires ruraux, la Fédération des marchés de France, des syndicats professionnels de commerçants. Il va créer un réseau d’ambassadeurs sur le territoire français, deux par département, pour faire connaître auprès des commerçants l’application. Après ce sont eux qui les feront découvrir à leurs clients.

Lauréat du concours DCF start-up au Puy-en-Velay, Pile ici est aussi soutenue par les plateformes Initiative Haute-Loire et Initiative France, par AT2I +. Elle a lancé également une campagne de crowdfunding sur Ayomi.

Son application intéresserait même des investisseurs marseillais qui aimeraient voir cet outil développé en Afrique, Pile ici a peut-être un avenir aussi au-delà de nos frontières ?

À propos de l'auteur

Véronique Feuerstein

Véronique Feuerstein

Diplômée en histoire de l’art, Véronique Feuerstein a deux passions : le patrimoine et l’économie. Après un début de carrière au quotidien l’Eveil de la Haute-Loire au Puy-en-Velay, elle a collaboré au magazine de territoire Massif central puis est devenue rédactrice en chef de Massif-central entreprendre pendant neuf ans. Elle a ensuite participé au lancement d’un nouveau média : la Montagne entreprendre, appartenant au groupe Centre France.

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite