Accueil » Économie » Parents, l’application Noonoo n’attend que vous
Les 3 associés de Noonoo: de gauche à droite Flore Petit,Stéphane Gouttesoulard et Iseline Léger. Photo : Noonoo
Économie Initiative

Parents, l’application Noonoo n’attend que vous

Créer du lien entre parents et babysitters, c’est le but d’une jeune application, Noonoo. Le projet est en plein développement et espère recruter de nombreux testeurs.

C’est bien connu, la valeur n’attend pas le nombre des années. A 25 ans, Iseline Léger a lancé la start-up clermontoise Noonoo, spécialisée dans la mise en relation entre parents et babysitters.

Utiliser la vidéo et le matching

Tout est parti d’un séjour au Brésil. Iseline est alors étudiante à l’Ecole Supérieure de Commerce de Clermont-Ferrand. Elle raconte: “J’étais sur les réseaux sociaux, notamment sur “Les Français expatriés à Sao Paulo” et je voyais tous les jours des annonces recherchant une babysitter. Je trouvais cela assez incroyable qu’il y ait autant de besoins chaque jour. Ca a travaillé dans ma tête, et j’avais depuis longtemps envie de créer quelque chose”. A son retour, elle passe par l’incubateur de l’ESC de Clermont-Ferrand, fait avancer le projet et s’entoure de deux associés, déjà parents, Flore Petit et Stéphane Gouttesoulard. Ensemble ils créent Noonoo. Noonoo est une application et, à terme, un site Internet qui met en relation parents et nounous grâce à la vidéo et au matching. Iseline Léger explique le fonctionnement : “Nos babysitters créent leurs profils sous format vidéo, en se filmant et en répondant à des questions posées par Noonoo. Les questions sont assez professionnelles, comme leurs qualités, leur meilleur expérience de babysitting et il y a aussi une partie plus fun comme “Etes-vous plus gaufres ou crêpes?”. Il nous paraît très important qu’il y ait une relation parents-enfant-babysitter. Les parents peuvent également voir des vidéos live, comme un Skype. On propose aussi un résumé vidéo des meilleurs moments filmés par la babysitter”.

Vers une mise sur le marché en 2019

Le projet est encore en phase de développement. A l’heure actuelle, 40 parents et 10 babysitters testent les fonctionnalités de l’application. La start-up espèrent recruter une centaine de parents et entre 25 et 50 babysitters avant la rentrée de septembre. L’objectif visé est une sortie sur le marché en janvier 2019. Par ailleurs Noonoo recherche également un quatrième associé pour trouver de nouveaux leviers de croissance pour la société. Si vous êtes intéressé, pour tester l’application, ou pour rejoindre l’aventure d’une start-up Made in Auvergne, rendez-vous sur le site noonoo.fr.

À propos de l'auteur

Catherine Lopes

Catherine Lopes

Journaliste diplômée de l’Ecole de Journalisme et de Communication de Marseille, Catherine arrive en Auvergne en 2006 et fait ses armes sur Clermont Première. Après plusieurs années de collaboration,  elle découvre ensuite le monde de la pige et travaille pour plusieurs sociétés de production. Elle écrit aussi pour le web et fait de la radio. Véritable touche à tout, Catherine aime avant tout raconter des histoires.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite