Accueil » Sports » Olivier Bianchi plaide pour des barrages d’accession en Ligue 1
Olivier Bianchi avec Ahmet Schaefer, le président du Clermont Foot- photo Julien Oury.
Actualités Sports

Olivier Bianchi plaide pour des barrages d’accession en Ligue 1

Le maire de Clermont, avec ses collègues de Troyes et d'Ajaccio, a écrit à la Fédération Française de Football. Les trois élus réclament que soit joués les play-offs de Ligue 2 et le barrage d'accession.

Ce devrait être le sprint final dans le championnat de France de Ligue 2 de football. Un sprint pour l’accession à la Ligue 1 auquel le Clermont Foot 63 s’était donné, pas ses brillants résultats, le droit de participer. Ça, c’était évidemment avant l’arrêt précipité du championnat pour cause de coronavirus en mars dernier. On connaît la suite : le classement, figé à l’issue de la 28e journée, est entériné et deux clubs (Lorient et Lens) rejoindront l’étage supérieur à la rentrée prochaine.

Pour Ajaccio, Troyes et Clermont, qui se trouvaient dans leur sillage immédiat, c’est évidemment la soupe à la grimace. D’autant que le règlement traditionnel prévoit des play off d’accession en fin de championnat entre les 3e, 4e et 5e de la Ligue 2 et le 18e de la Ligue 1 pour attribuer le dernier ticket.

Une légitime frustration

Pour le Clermont Foot, une saison au goût d’inachevé.

Du coup, Olivier Bianchi, le maire de Clermont, et ses deux collègues de Troyes et Ajaccio, François Baroin et Laurent Marcangeli, ont pris leur plus belle plume pour écrire une lettre à la Fédération Française de Football, une initiative qui intervient alors que se tient aujourd’hui (mercredi) l’AG de la Ligue de Football Professionnel (LFP). «Nous vous prions de bien vouloir soutenir et prendre la décision en accord avec la LFP, de jouer les play-offs de Ligue 2 et le barrage L 1-L2 » expliquent-ils, tout en soulignant qu e ce droit a été gagné sur le terrain, à travers les résultats. « Ne pas jouer constituerait une frustration dans une saison où notre équipe a brillé » souligne Olivier Bianchi.

Scénario peu probable

Le scénario, préconisé depuis plusieurs semaines  par Ahmet Schaefer, le président du Clermont Foot, consisterait à jouer les barrages sur un site unique, à huis clos, sans aller-retour, avec donc trois matchs seulement, dont la finale pour l’accession contre le dix huitième de Ligue 1 (Nîmes). Il aurait évidemment l’avantage de maintenir une certaine éthique sportive. Mais malgré l’intervention des élus locaux, il est très peu probable que les instances du football français reviennent sur leur décision, intervenue le 30 avril dernier. Pour le Clermont Foot, c’est bel et bien, une nouvelle saison en Ligue 2 qui semble se profiler.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite