Accueil » Sports » Une reprise progressive des activités à l’ASM
Pascal Thibault, le président de l'ASM omnisports.
Actualités Sports

Une reprise progressive des activités à l’ASM

Après deux mois de fermeture, le club omnisports connaît une reprise organisée et progressive tout en veillant à la sécurité de tous...

Ça n’est pas encore le retour en masse sur les stades ou dans les salles pour les 6400 licenciés de l’ASM omnisports. Pour cela, il faudra attendre encore un peu. Mais tout de même, après deux mois de confinement, le club centenaire connaît une reprise progressive des activités autour de trois objectifs majeurs.

Huit semaines, donc, d’une vraie rupture au cours desquelles l’ASM, toutefois, a proposé, sur son site Internet et ses réseaux sociaux, de nombreuses vidéos ainsi que des conseils pour lutter le plus efficacement possible contre la sédentarité. Histoire de maintenir la forme et le goût de l’effort en attendant des jours meilleurs.

Sur la pointe des pieds

Un nouveau chapitre s’ouvre qu’il faut néanmoins aborder sur la pointe des pieds. Ainsi, après une semaine de pré-rentrée qui a permis de sécuriser les lieux, un programme d’activités a-t-il repris ce lundi au complexe sportif La Gauthière. Celui-ci se déroule autour de six ateliers distincts, encadrés par des éducateurs des différentes sections, du lundi au vendredi, entre 8h30 et 12h et de 14h à 19h.

Phase de transition

Trois objectifs immédiats ont été définis par le président Pascal Thibault et son équipe : d’une part, préserver la santé des adhérents, des éducateurs, des salariés, des bénévoles, des partenaires et des invités, dans le respect des prescriptions gouvernementales.  Le second a pour but de revenir aussi rapidement que possible, même si ce n’est que partiellement, aux fondamentaux de l’activité dont les entraînements sportifs et la pratique d’activités physiques. Enfin, le troisième a pour ambition de permettre un retour à une pleine activité des éducateurs sportifs, que ce soit à travers les actions habituelles de l’ASM ou bien en soutien à des programmes de solidarité innovants. Jusqu’au 29 mai, le retour à la pratique va s’effectuer de manière organisée et limitée. Seules les personnes autorisées par la direction et les quinze sections sportives pourront se rendre sur le site de la Gauthière. Une phase de transition qui, souhaitons-le, débouchera sur une reprise plus massive des activités.

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite