Accueil » Culture » La Novia, au-delà de l’expérimentation
Culture Vendredi

La Novia, au-delà de l’expérimentation

En 1964, Terry Riley créait In C, l'un des actes fondateurs de la musique minimale. Le collectif La Novia propose une nouvelle version aux frontières des musiques traditionnelles et contemporaines.

C’était la fin de l’été, une pente douce vers les roux et les fauves de l’automne. Accueillie en résidence à la Coopérative de Mai, La Nòvia enregistrait au frais une relecture de In C, l’un des actes fondateurs de la musique minimale, créé en 1964 par Terry Riley. Collectif de musiciens, graphistes, enseignants, vivant sur un large territoire (Auvergne, Rhône-Alpes, Béarn, Cévennes, Hautes-Alpes, Alsace), La Nòvia est un extraordinaire lieu de réflexion et d’expérimentation autour des musiques traditionnelles et/ou expérimentales.

Musiques traditionnelles et contemporaines

Avec une partition composée de 53 motifs, In C est pionnière quant à l’utilisation radicale du procédé de répétition. La version qu’en propose aujourd’hui La Nòvia s’articule donc autour des vielles à roue, cabrette, chabrette, cornemuse Béchonnet, violons, tambourin à cordes et banjo, un éclairage singulier de l’œuvre originelle qui questionne les similitudes entre musiques traditionnelles et contemporaines, valorise la richesse des timbres, et provoque une perte des repères dans l’espace et la durée. Passionnant.

Vendredi 2 mars à 20h30 à la Coopérative de Mai (grande salle).

 

 

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite