Accueil » Sports » Nice – Clermont : La fête est finie ?
Nice - Clermont 2023-2024
Nice - Clermont 2023-2024
Sports Week-End

Nice – Clermont : La fête est finie ?

Le Clermont Foot se prépare à une confrontation cruciale ce dimanche contre l'OGC Nice, un adversaire contre lequel il a historiquement obtenu de bons résultats en Ligue 1 Uber Eats, avec trois victoires à son actif, le maximum face à une même équipe dans l'élite.

Des équipes peu en forme

Cette rencontre représente une opportunité réelle pour les Clermontois dans leur lutte pour le maintien, d’autant plus que Nice a montré des signes de vulnérabilité en 2024, enregistrant plus de défaites sur ses cinq premiers matchs de l’année (trois) que durant les dix-sept précédents (deux) et cumulant moins de points sur cette période que Clermont.

Cependant, la forme récente de Clermont à l’extérieur, avec quatre défaites sur ses cinq derniers déplacements, contraste avec ses performances antérieures et souligne un renversement de tendance préoccupant pour l’équipe qui, habituellement, se montre plus solide loin de ses bases. 

Dans ce cadre, cette rencontre entre deux des équipes les plus en dessous de leurs attentes en termes de conversion de xG (buts attendus) en buts en Ligue 1 pourrait se jouer sur des détails, notamment l’importance cruciale du premier but. 

L’efficience Niçoise

En effet, chaque but inscrit par Nice leur a rapporté en moyenne 1.77 point cette saison, le ratio le plus élevé parmi les cinq grands championnats européens, ce qui souligne l’importance capitale de marquer le premier dans ce duel pour espérer l’emporter.

En zoomant un peu sur les statistiques d’équipe, un examen attentif révèle que l’OGC Nice surpasse le Clermont Foot dans presque tous les aspects du jeu, reflétant clairement la différence entre les deux équipes au sein du classement. 

Ces données, illustrant l’écart significatif en termes de réalisations et de capacités entre les deux formations, mettent en évidence que Nice, sur le papier, semble avoir l’avantage dans pratiquement toutes les données mesurables.

Nice, défense et patience

Dans les grandes lignes, en termes de forces, Nice excelle dans la défense lors des coups de pied arrêtés, démontrant une efficacité remarquable. 

De plus, l’équipe se distingue par sa capacité à protéger un score favorable et à récupérer le ballon avec vigueur, témoignant d’une solidité défensive et d’une agressivité positive dans le jeu. 

Cependant, une faiblesse notable se dessine dans la finition des occasions de but, où l’équipe montre une efficacité moindre, soulignant une sérieuse opportunitée pour des clermontois pas toujours inspirés en défense.

En ce qui concerne le style de jeu, l’OGC Nice privilégie les passes courtes, orientant son approche offensive principalement à travers le centre du terrain, ce qui indique une préférence pour construire patiemment les attaques plutôt que de recourir à un jeu direct.

La stabilité sur la promenade des Anglais

L’équipe fait preuve d’une certaine constance dans la sélection de son onze de départ, suggérant une recherche de cohésion et de continuité dans ses performances. 

Finalement, l’accent mis sur le jeu dans leur propre moitié de terrain révèle une approche prudente et calculée, cherchant à contrôler le jeu depuis l’arrière avant de progresser vers l’avant.

Dante et Todibo, les défenseurs centraux de l’OGC Nice, se distinguent comme les joueurs ayant le plus souvent le ballon dans leurs pieds en Ligue 1 Uber Eats cette saison, avec respectivement 2036 et 1732 prises de balle. 

Cette prédominance dans la manipulation du ballon reflète une stratégie de jeu centrée sur le contrôle et la construction patiente depuis la défense. 

La heatmap d’occupation du terrain de l’OGC Nice confirme d’ailleurs cette tendance, montrant une équipe qui concentre la majorité de sa possession dans l’axe de sa propre moitié, sans pour autant exercer une dominance similaire dans les zones adverses. 

Cette approche, caractérisée par une préférence pour le maintien du ballon à l’arrière, n’est pas sans rappeler celle du Clermont Foot, indiquant des similitudes tactiques entre les deux équipes malgré leurs différences au classement.

Clermont face à ses démons

A l’inverse de Nice, le Clermont Foot se trouve confronté à une vulnérabilité notable lorsqu’il s’agit de défendre les corners, ayant déjà cédé six buts sur cette phase de jeu en Ligue 1 Uber Eats, le plus haut total de la compétition. 

Cette faiblesse contraste fortement avec la solidité défensive de l’OGC Nice, qui se distingue comme la seule équipe de l’élite française à n’avoir encore jamais concédé de but sur corner cette saison. 

Cette statistique met en lumière un point critique pour le Clermont Foot à l’approche de leur confrontation, soulignant un domaine où Nice pourrait potentiellement exploiter une faille massive (et coupable) dans la défense clermontoise.

Pour ne rien arranger pour les attaquants clermontois, l’OGC Nice, grâce à la performance remarquable de Marcin Bulka entre les poteaux, se place en tête de la Ligue 1 Uber Eats en matière de clean sheets, avec un total impressionnant de treize à son actif.

Cela signifie que l’équipe a réussi à ne pas encaisser de but dans près de 60% de ses matchs cette saison, établissant un standard de défense particulièrement élevé.

Face à cette forteresse niçoise, le Clermont Foot, lutte avec l’attaque la moins prolifique du championnat. La capacité des Clermontois à trouver le chemin des filets sera mise à rude épreuve contre une défense qui s’est montrée infranchissable à de nombreuses reprises cette saison.

Mais avec son ange gardien

Face à lui, de l’autre côté du terrain, Mory Diaw, le gardien du Clermont Foot, s’est, lui aussi, distingué en Ligue 1 Uber Eats par ses performances exceptionnelles, franchissant le seuil des 100 arrêts cette saison.

Cette prouesse le place, à l’échelle européenne, juste derrière le gardien de Sheffield United en Premier League, qui mène avec 108 arrêts. 

Cette statistique souligne l’importance cruciale de Diaw pour son équipe, mais elle met également en lumière une vérité incontestable : le Clermont Foot doit impérativement resserrer sa défense. 

Car si l’équipe auvergnate nourrit encore des ambitions de maintien, elle ne peut se reposer uniquement sur les réflexes et l’agilité de son gardien.

Vers un maintien du 4-2-3-1 ?

Pour le prochain match en Ligue 1 Uber Eats face à l’OGC Nice, le Clermont Foot 63 devra composer sans Maximiliano Caufriez, suspendu, et sans Rashani, absent.

Cependant, le retour de Neto Borges et de Virginius dans l’équipe est confirmé, ce qui pourrait inciter l’entraîneur à persévérer avec le système 4-2-3-1. 

La grande interrogation reste sur l’identité du joueur qui débutera sur le banc parmi Allevinah, Boutobba, Virginius, et Cham, tous en concurrence pour une place dans le secteur offensif. 

Quant à la défense, la composition semble plus prévisible, mais le milieu de terrain suscite encore des questions : verra-t-on une alternative au duo habituel des G-G (Gastien-Gonalons), ou l’entraîneur restera-t-il fidèle à cette doublette ?

Dans tous les cas, ce match, en fonction des résultats adverses, en particulier ceux des clubs juste devant le Clermont Foot 63, sera le match du dernier espoir pour l’équipe dirigée par Pascal Gastien. En effet, un défaite, cumulée à des victoires des équipes au-dessus de la ligne de flottaison conduirait à la fin de l’aventure du Clermont Foot 63 en Ligue 1.

Voir la conférence de presse d’avant match sur le site du club

Ligue 1 – OGC Nice – Clermont Foot 63

Allianz Riviera – Dimanche 25 Février – 15h – 23ème journée de Ligue 1 – Diffusion : Prime Vidéos

Le groupe clermontois

Gardiens : Massamba N’Diaye, Mory Diaw

Défenseurs : Mehdi Zeffane, Neto Borges, Chrislain Matsima, Cheick Oumar Konaté, Andy Pelmard, Florent Ogier, Yoël Armougom, Jérémy Jacquet

Milieux de terrain : Habib Keïta, Yohann Magnin, Bilal Boutobba, Muhammed Cham, Jim Allevinah, Maxime Gonalons, Johan Gastien

Attaquants : Shamar Nicholson, Alan Virginius, Komnen Andric

Absents :  Maximiliano Caufriez (Suspendu), Elbasan Rashani (Suspendu), Jérémie Bela, Grejohn Kyei

À propos de l'auteur

CF63 Insights

CF63 Insights est un compte Twitter (X) dédié au Clermont Foot 63 qui propose des analyses statistiques, de l'actualité et des débats autour du club Auvergnat.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé