Accueil » Animaux » Les poissons, aussi, sont des êtres sensibles
Photo L214.
Actualités Animaux

Les poissons, aussi, sont des êtres sensibles

Plus de 1000 milliards de poissons sont tués chaque année dans le monde, dans des conditions souvent extrêmes. A l'occasion de la Journée mondiale de la fin de la pêche, les bénévoles de L214 seront, samedi 27 mars, sur la Place de Jaude pour sensibiliser le public à la situation.

Les animaux aquatiques sont les plus nombreux à subir les conséquences de notre alimentation : on estime entre 790 et 2 300 milliards le nombre d’individus pêchés chaque année dans le monde. Par ailleurs, des milliards d’animaux marins, des crustacés aux cétacés, non pris en compte dans ces estimations, sont accidentellement capturés et tués dans les filets : ils sont alors considérés comme des « prises accessoires. » Dans le même temps,  la communauté scientifique s‘accorde sur le fait que les poissons sont dotés du matériel biologique nécessaire à une perception consciente de la douleur et qu’ils ressentent des formes de souffrance. De nombreuses études font également part de leurs capacités cognitives et de leurs liens sociaux.

Happening solennel

Face à cette situation, et à l’occasion de la Journée mondiale de la fin de la  pêche, les bénévoles de l’association L214 mèneront une action symbolique pour les poissons. estime Camille Larange, coordinatrice du réseau bénévole de L214. Pendant 3 heures sur la Place de Jaude, un happening solennel dénoncera le traitement qui leur est réservé dans les océans, les rivières mais aussi dans les élevages où les densités d’animaux sont telles que les maladies et les blessures sont récurrentes.« Le sort des animaux terrestres est régulièrement évoqué, mais celui des animaux aquatiques trop souvent oublié. Pourtant, pour ce qui est de leur mise à mort, le pire a lieu en mer. L’agonie des poissons doit être révélée aux Français afin qu’il puissent reconsidérer leurs choix de consommation : il est urgent de se tourner vers une alimentation végétale afin d’épargner des milliards d’animaux dont la sensibilité est scientifiquement reconnue » estime Camille Larange, coordinatrice du réseau bénévole de L214. Munis de panneaux photos, les bénévoles de L214 rendront compte de la violence que subissent ces êtres sensibles dans les filets et sur les bateaux de pêche, et décriront par un discours la douloureuse réalité qu’ils endurent, loin des yeux des consommateurs. Cette manifestation symbolique se déroulera à Clermont et dans 38 autres villes de France.

Samedi 27 mars de 14h à 17h sur la Place de Jaude à Clermont.

 

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite