Accueil » Animaux » L214 se mobilise face aux risques de pandémies dues à l’élevage intensif
Photo L214.
Actualités Animaux Environnement

L214 se mobilise face aux risques de pandémies dues à l’élevage intensif

Samedi, de 15h à 17h, sur la place de Jaude à Clermont et dans 38 villes de France, les militants de l'association en appelleront aux autorités pour qu'elles agissent face aux risques de pandémies, dues notamment à l'élevage intensif. Le public est invité à soutenir la mobilisation.

Les scientifiques, aujourd’hui, sont unanimes. La pandémie actuelle pourrait être suivie, dans l’avenir, de nombreuses épidémies. En cause, en particulier, selon eux : la déforestation massive, l’élevage intensif, la faible diversité génétique des animaux d’élevage, la promiscuité la diminution de la biodiversité. Comme le préconise Serge Morand, chercheur en écologie au CNRS : « Il faut vraiment remettre l’agriculture au centre des problèmes, et par conséquent au centre des solutions. »

Une campagne nationale

Ce samedi 16 janvier, à Clermont et dans 38 villes de France, les militants de l’association L214 vont lancer une campagne nationale intitulée « On subit les conséquences mais qui agit vraiment sur les causes ? », visant à interpeller le Chef de l’Etat, Emmanuel Macron, sur le rôle de l’élevage intensif dans l’émergence de nouvelles pandémies. A travers une mobilisation visuelle et citoyenne, l’association souhaite donner de l’ampleur à l’alerte des scientifiques et demander au Président de la République un plan d’action concret pour réduire les risques de nouvelles pandémies dues à l’élevage industriel.

Happening solennel

Les bénévoles se rassembleront ainsi sur la Place de Jaude, à Clermont, pour dénoncer l’inaction du gouvernement et alerter l’opinion publique. Une bande-son et une banderole en forme de masque géant accompagneront ce happening solennel tandis que des militants seront équipés de panneaux, illustrant les causes de ces nouvelles épidémies. A cette occasion, les citoyens pourront se joindre au mouvement et signer une pétition demandant aux autorités d’agir sur les causes de développement de ces maladies. Sur place, ils pourront également interpeller le maire de Clermont, via un tweet, afin qu’il porte leurs revendications auprès d’Emmanuel Macron.

Samedi 16 janvier de 15h à 17h, place de Jaude à Clermont.

 

 

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite