Accueil » Culture » Les Contre-Plongées : Rencontre avec Sarah Meunier
En attendant le grand soir/ Photo Ian Grandjean
En attendant le grand soir/ Photo Ian Grandjean
Culture Événement

Les Contre-Plongées : Rencontre avec Sarah Meunier

A Clermont "Les Contre-plongées" débutent ce vendredi 15 juillet pour un mois, avec deux spectacles au Jardin Lecoq et Place du 1er Mai : A l'occasion de l'ouverture de l'édition 2022, nous avons rencontré Sarah Meunier programmatrice de l'événement depuis 7 ans.

Spectacles de rue, musique et cinéma composent le programme complet et varié des Contre-Plongées, la programmation estivale de Clermont qui rythme l’été culturel entre le 14 juillet et le 15 août. Alors que les deux premiers rendez-vous sonnent le coup d’envoi, ce vendredi 15 juillet, nous sommes passé côté coulisse avec Sarah Meunier programmatrice de la 20ène de spectacles à l’affiche de la 22e édition.

7JàC : Les Contre-plongées ont-elles souffert durant les années de pandémie ?
Sarah Meunier : La programmation ne s’est jamais arrêtée. Nous avons eu quelques annulations de dates ponctuelles mais on a toujours proposé des spectacles en temps de Covid, avec des petites jauges adaptée au contexte sanitaire. Ce qui change cette année c’est le retour aux grandes formes, ce que l’on ne faisait plus en 2020 et 2021. On revient à des jauges plus importantes pour des spectacles grand public et fédérateur. C’est le retour à des formes qui n’étaient plus possibles ces deux dernières années.

7JàC : On retrouve donc des spectacles place de Jaude et dans les lieux emblématiques de la ville ? 
S.M : Oui voilà. On aura notamment un gros temps fort place de Jaude, le 5 août avec le Cirk Vost, grand spectacle de trapèze aérien mais aussi et c’est nouveau, place du 1er mai, nouveau lieu que l’on investit avec les spectacles Chantier ! et Rouge nord en clôture. On réinvesti donc des lieux qui permettent d’accueillir beaucoup de monde avec des formes un peu importantes.

7JàC : Comment est bâti  le programme des Contre-plongées ?
S.M : Je vais voir beaucoup de spectacles, je vais sur des festivals à Aurillac, Chalon… pour voir ce qui se fait. Il y a aussi de la fidélité avec des compagnies avec qui nous travaillons depuis plusieurs années et avec qui nous avons une sorte de partenariat, de relation de confiance.  Je pense au Cirk Vost que l’on a accueillis  plusieurs fois. Il se trouve que j’aime beaucoup leur travail. Cette année Vost va proposer une grande forme, ils ont plusieurs formules. Il y a donc des spectacles que j’ai vu et aimé sur des festivals, des partenariats tissés au fil des années et j’essaie de porter une attention aux compagnies du territoire. Cette année nous avons la cie La Fauvette jeune compagnie clermontoise de cirque. La programmation est donc un mix de tout cela.

7JàC : Les élus interviennent-ils dans la programmation ?
S.M : Le fait de revenir aux grandes formes était un souhait des élus. Après deux années Covid, il était nécessaire que les gens se retrouvent pour assister à des choses un peu spectaculaires car nous n’avions pas pu en présenter depuis deux ans. Sinon ils n’interviennent pas dans le détail et je garde la liberté dans les choix. Cela fait maintenant sept ans que je travaille sur la programmation des Contre-Plongées, j’ai donc un peu d’expérience.

7JàC : Est-ce difficile de bâtir la programmation ?
S.M : Le plus difficile est de tenter de répondre à toutes les demandes. Souvent, on nous demande d’être un peu partout en terme géographique, mais on ne peut pas programmer sur toutes les places de la ville. On nous a demandé, par exemple, pourquoi nous n’avions rien programmé sur le Place Delille… ce n’est pas que l’on ne veut pas, c’est jusque que cette place n’est pas adaptée à l’organisation de spectacles d’envergure. Il nous faudrait être partout, durant tout l’été, sur tous les sites avec un budget contenu. Parfois c’est un peu la quadrature du cercle, alors à un moment nous sommes obligés d’opérer des choix, en faisant au mieux.

7JàC : Les Contre-Plongées sont intégrées à l’opération un été à Clermont. Cela à changé quelque-chose dans le choix des spectacles ?
S.M : Même si toutes les animations sont regroupées sous appellation Un été à Clermont, chacun est libre dans ses choix. J’ai une expertise dans le domaine du spectacle, mes collègues du sport ont la leur, nous développons nos projets dans les domaines que nous maîtrisons. Cependant nous avons eu plusieurs réunions en amont, comité technique, comité pilotage,  ce qui nous a permis de bien coordonner l’ensemble et éviter les incohérences dans les animations. Nous avons travaillé avec le service jeunesse sur des axes commun. C’est comme cela que nous avons programmé le diffusion du film Your name, le 19 juillet, qui permet notamment de toucher le public adolescent.

7JàC : Les coups de cœur ont-ils encore de la place dans le quotidien de la programmatrice ?
S.M : Ah oui… notamment le spectacle d’ouverture En attendant le grand soir, avec des danseurs-acrobates. Je l’ai vu à Auch en 2021 et je l’ai trouvé formidable. C’est un spectacle de danse et de cirque qui revisite la question des danses populaires, des danses trad au rock en passant par la techno et le tango. Le spectacle est participatif, les comédiens invitent le public à les rejoindre et à danser avec eux. C’est un spectacle qui fait du bien surtout après les deux ans que nous avons vécu. Il célèbre un peu le vivre ensemble et le plaisir de danser ensemble. Quand je l’ai vu, cela a été un coup de cœur.

7JàC :  Vous avez programmé d’autres coups de cœur ?
S.M : Oui, le Cirk Vost. Le spectacle de voltige aérienne place de Jaude va être un très beau moment grâce à une compagnie que l’on connait bien et que l’on aime. Mais c’est trop difficile comme question… on aime tous les spectacles que nous avons choisis.

7JàC : D’un point de vue logistique et organisation comment se déroulent les Contre-Plongées ?
S.M : C’est un gros travail qui est mené par l’équipe de techniciens que je remercie au passage. Ce sont des intermittents du spectacle, embauchés pour la saison qui font un très boulot énorme. Comme nous utilisons l’espace public, à chaque date, il faut installer et désinstaller dans la foulée. Il y a beaucoup de choses à prendre en compte comme les normes de sécurités, d’accueil du public, l’arrêt du tramway durant la durée du spectacle. Nous devons être en lien avec les services techniques de la ville et les intervenant extérieurs.

7JàC : Depuis 7 années que vous programmez les Contre-plongées y a-t-il des spectacles qui vous ont marqué plus que d’autres ?

Aéroflorale / Photo 7 Jours à Clermont
Aéroflorale / Photo 7 Jours à Clermont

S.M : Encore une question difficile… je vais en oublier, mais j’ai des souvenirs marquants.  La Compagnie Transe Express que l’on a fait place de Jaude, un gros spectacle aérien en forme de mobile géant qui s’ouvrait et se refermait avec des musiciens suspendus. C’était une très très belle scénographie de rue que l’on ne voit pas si souvent. Il y a eu aussi La Machine de Nantes restée une semaine place de Jaude avec l’Aéroflorale. Tout avait été monté dans la nuit entre minuit et 5 heures avec  l’idée que le matin les gens traverseraient la place et découvriraient une structure énorme qui n’existait pas la veille au soir. C’était un canular, le capitaine du vaisseau racontait qu’il volait grâce à l’énergie des plantes,  beaucoup de gens y ont cru. C’était un beau moment.

Vendredi 15 juillet 2022 :
18h00 – Jardin Lecoq, Théâtre-Danse : Issue de secours par la compagnie Adhok
20h00 – Place du 1er Mai, Danse-Cirque : En attendant le Grand Soir par la Compagnie Le Doux Supplice
Accès libre aux deux manifestations.

Programme complet des Contre-Plongées 2022 en cliquant ICI

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite