Accueil » Environnement » “L’écologie près de chez nous, en pays de Clermont” : Un documentaire en tournage dans le Puy-de-Dôme
Forêt auvergnate / photo : Les films en vrac
photo : Les films en vrac
Culture Environnement

“L’écologie près de chez nous, en pays de Clermont” : Un documentaire en tournage dans le Puy-de-Dôme

Écrit par Frédéric Denhez et réalisé par Eric Wastiaux, "L'écologie près de chez nous, en pays de Clermont" est actuellement en tournage dans le département du Puy-de-Dôme pour Ushuaïa TV. Ce documentaire de 52 minutes révèle que l’immense territoire forestier est largement sous-exploité alors que la loi de rénovation énergétique préconise d’utiliser la biomasse.

L’écologie près de chez nous, en pays de Clermont  ouvre un débat qui peut rapidement devenir houleux. Comment exploiter les forêts qui doivent impérativement être entretenues alors que des citoyens, au nom de l’écologie, s’opposent à la coupe d’arbres réputés “êtres sensibles” ?
Tous les randonneurs peuvent en témoigner, la forêt souffre depuis plusieurs années. Si l’on peut incriminer une évolution climatique qui génère des étés de plus en plus secs et donc néfastes pour les arbres, peut être faut-il considérer ce phénomène non pas comme une cause, mais plutôt comme un facteur aggravant. Le documentaire pose clairement la question du devenir des forêts plantées dans les années 1950, qui gênent aujourd’hui les rivières, les sols et sont devenues fragiles. La situation actuelle pose l’équation d’une forêt qu’il faut sauvegarder mais aussi exploiter pour l’entretenir et gérer l’ensemble des services rendus, à savoir bois, énergie, eau, biodiversité, carbone. La question fondamentale soulevée par le synopsis du film est celle d’une écologie qui doit se libérer de son dogmatisme pour évoluer vers une économie vertueuse car basée sur une gestions raisonnée.

Exemple au centre de la France

Le documentaire de Frédéric Denhez et Eric Wastiaux s’appuie sur l’exemple d’une zone située à l’est de Clermont-Ferrand, au sud de Vichy et à l’ouest du Puy-en-Velay où les paysages se sont refermés. Alors qu’autrefois ils étaient “ouverts”, car dévoués à l’agriculture, ils sont aujourd’hui “fermés” par les forêts souvent plantées, mais mal gérées et qui ont profité du recul de la culture et de l’élevage. Il apparaît aujourd’hui indispensable face au changement climatique et ses nombreux parasites de couper certains boisements afin de replanter des essences mieux adaptées, gérées selon des modèle modernes. Cette évolution permettra d’appliquer la loi fixée par l’État en matière d’utilisation de l’énergie-bois en s’appuyant sur les compétence professionnelles présentes sur le territoire.

A propos des auteurs

Frédéric Denhez est ingénieur écologue de formation et auteur d’une cinquantaine de livres sur les questions d’environnement. Passant beaucoup de temps sur le terrain, il a pu observer l’évolution des comportements : “avant, les gens voulaient juste savoir dans quel camp, pro ou anti ceci ou cela, ils devaient se tenir. Aujourd’hui, ils veulent calmement comprendre pourquoi les choses sont ainsi, pourquoi il s’agit de changer, pourquoi ce qu’ils peuvent faire à un intérêt collectif, pourquoi ce dont on parle à propos de la planète se constate devant chez eux”. Diplômé d’un DESS de gestion des ressources renouvelables dans le laboratoire d’écologie numérique de l’université de Lille I, ses interventions et collaborations dans les médias sont nombreuses.
Eric Wastiaux, qui fut journaliste de presse écrite aux Nations Unies à New-York durant 10 ans a réalisé une trentaine de documentaires télé en 25 ans, notamment pour France 5 et France 2. Il déclare avoir “pris conscience depuis une dizaine d’années de l’importance d’avoir un environnement sain, que ce soit pour avoir une alimentation de qualité – qui a des répercussions sur la santé – ou pour préserver la nature’ et d’ajouter “J’ai découvert année après année l’importance de l’écologie”.

Le film produit par la société Les films en vrac, sera diffusé début 2022 sur Ushuaïa TV, le seule chaîne 100% dédiée à la protection de la planète. Distribuée dans plus de 30 pays et reçue par plus de 13 millions de foyers abonnés, la chaîne touche chaque mois 3,6 millions de téléspectateurs.

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite