Accueil » Actualités » Le “vaccinodrome” de la Grande Halle d’Auvergne en service dès mercredi
La Grande Halle d'Auvergne mise à disposition par la Région- photo grandehalle-auvergne.com
Actualités Mercredi Santé

Le “vaccinodrome” de la Grande Halle d’Auvergne en service dès mercredi

Le centre de grande capacité, mis à disposition par la Région, sera en service le 14 avril. Il devrait permettre, dans un premier temps, d'injecter 1200 doses par semaine.

Un peu plus de dix millions de Français ont reçu une première dose de vaccin, alors que la campagne a débuté il y a trois mois et demi. Et ils ne sont que 3,5 millions à avoir bénéficié de la deuxième dose. C’est dire si l’on est loin du compte. En ce milieu de mois d’avril, la campagne doit en principe accélérer nettement avec, notamment, la mise en place d’un certain nombre de vaccinodromes. Pour l’Auvergne, ce sera le cas à la Grande Halle d’Auvergne à Cournon, transformée  en centre de vaccination de grande capacité.

Accélération dans un mois

Dès ce mercredi 14 avril, la Grande Halle recevra donc ses premiers volontaires, entre 8h30 et 18h30. Dans un premier temps, 1200 doses devraient être injectées par semaine (soit environ 200 par jour), une capacité qui devrait être portée à 6000 à partir de la mi-mai. Le nouveau dispositif est le fruit d’une collaboration entre la Préfecture du Puy-de-Dôme, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le CHU de Clermont-Ferrand, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme (Service départemental d’incendie et de secours du Puy-de-Dôme – SDIS63), les professionnels de santé libéraux et les collectivités locales.

Consensus

Les personnels du SDIS63 seront mobilisés pour assurer la consultation médicale préalable, la préparation des vaccins et procéder aux injections. Ces effectifs seront complétés par des médecins et infirmiers libéraux afin d’augmenter le nombre de lignes de vaccination. Outre la mise à disposition de la grande halle Auvergne-Rhône-Alpes, le Conseil régional assurera, pour sa part, l’armement matériel et l’organisation administrative du centre. Le CHU prendra en charge la logistique vaccinale ainsi que la coordination médicale et paramédicale du centre. L’organisation globale sera placée sous l’autorité de la préfecture du Puy-de-Dôme et de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes. La Ville de Cournon-d’Auvergne participera, quant à elle, à la sécurisation des abords et des accès du centre de vaccination.

3000 créneaux déjà ouverts

Durant les premières semaines, le centre sera ouvert six jours sur sept (du lundi au samedi). A la mi-mai, il devrait fonctionner sept jour sept (y compris le dimanche). Dès aujourd’hui, 3000 créneaux sont ouverts à la réservation sur le site www.sante.fr (via ensuite la plateforme Doctolib). Des créneaux complémentaires seront ouverts chaque semaine. Enfin, dans le cadre de la politique « aller vers », des créneaux seront réservés au plus de 75 ans dont les rendez-vous seront pris grâce aux équipes de la Caisse primaire d’assurance maladie.

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

  • Il serait intéressant de savoir combien cela a coûté et combien de personnes se seront rendues sur le site.
    Enfin, tant que l’Etat peut se défausser sur la Région pour ce type d’initiatives, on peut penser que cela n’encouragera pas les gouvernants à réfléchir sur tout ce qu’ils ont fait de travers depuis un an.
    Mais quel bilan que cette France !…

Sponsorisé

Les infos dans votre boite