Accueil » Actualités » Le Lac de Guéry dans l’escarcelle du Département
Le Lac de Guéry et son auberge, située côté sud- photo Patrick Bossin.
Actualités Environnement

Le Lac de Guéry dans l’escarcelle du Département

En rachetant le Lac de Guéry à EDF, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme entend assurer sa préservation dans le cadre des "Espaces Naturels Sensibles".

Après le Lac de Servières, le Conseil départemental poursuit sa politique d’acquisition des lacs de montagne dans le but de les préserver et de les inscrire dans le cadre des Espaces Naturels Sensibles. C’est ainsi que l’assemblée départementale vient de voter le rachat du Lac de Guéry, le plus haut lac d’Auvergne (1244 mètres d’altitude) qui était jusque-là la propriété d’EDF. Ce site emblématique, d’origine volcanique, longé par la RD 983, est situé à 8 kilomètres seulement du centre-bourg du Mont-Dore dans le Massif du Sancy. D’une superficie totale de 25 hectares, il s’étend sur quatre communes. Depuis 1973, le lac et ses abords constituent un site classé sur une surface de 145 hectares.

Un long parcours

Photo P.Bossin.

Au terme d’un long parcours, le Conseil départemental a donc pu trouver un accord avec EDF qui souhaitait se séparer du lieu. Les deux protagonistes sont finalement tombés d’accord sur la somme de 200.000 euros. Toutefois l’Etat a imposé la réalisation de travaux afin de prévenir des crues millénaires. Ceux-ci seront financés par EDF pour un montant de 550.000 euros. « Je ne souhaitais pas que ces lacs de montagne soient privatisés. L’acquisition va, au contraire, nous permettre de mieux les protéger » souligne Jean-Yves Gouttebel qui se félicite d’un « bon accord » pour le Département. Comme pour le Lac de Servières, le site restera accessible au public mais une réglementation drastique y sera appliquée afin de limiter les effets de l’activité humaine dont on sait qu’elle est généralement peu compatible avec la protection de la nature.

Photo Patrick Bossin.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite