Accueil » Économie » Le groupe Fareva en négociation pour la reprise de MSD-Chibret à Riom
pilules
Illustration Pixabay
Actualités Économie

Le groupe Fareva en négociation pour la reprise de MSD-Chibret à Riom

En cette période troublée qui risque de laisser des traces durables dans l’économie locale, l’annonce d’un éventuel repreneur pour MSD-Chibret à Riom est la bienvenue.

MSD Chibret, entreprise riomoise créée il y a un peu plus de quarante ans a toujours fait partie des fleurons de l’économie locale. Propriété de Merck Sharp and Dohme (MSD) l’entreprise spécialisée dans la fabrication et le conditionnement de médicaments stériles, employait fin 2019 pas moins de 584 personnes sur le site de Mirabel.
Face à des difficultés liées à la vente de plus en plus importante de médicaments génériques et à l’évolution du secteur, le groupe américain a annoncé son intention de restructurer l’usine avec la suppression de 207 emplois et une cession à terme. Quatre repreneurs éventuels se sont manifestés mais le plus sérieux, Fareva, vient officiellement d’annoncer être entré en négociation exclusive dans la perspective de la reprise de l’unité de Riom. Groupe mondial indépendant et familial fondé en 1990 par Bernard Fraisse, Fareva, emploie 12 000 salariés dans le secteur pharmaceutique, para-pharmaceutique, de cosmétique et d’hygiène. Le Groupe d’origine ardéchoise, annonce un résultat de 1,81€ milliards de Chiffre d’Affaire en 2019.
Ces négociations redonnent de l’espoir aux salariés auvergnats qui devront cependant attendre les décisions qui impacteront l’avenir de l’usine.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite