Accueil » Culture » Le chantier du Théâtre de la Comédie dans le sillage d’une marionnette
"Un lieu à soi" de Johanny Bert.
Culture Lundi

Le chantier du Théâtre de la Comédie dans le sillage d’une marionnette

Derrière la caméra, le metteur en scène Johanny Bert, devenu réalisateur, raconte l'évolution des travaux du prochain théâtre. Une marionnette est le personnage central des films.

Au printemps prochain, la Comédie de Clermont devrait investir son tout nouveau théâtre, imaginé par l’architecte portugais Eduardo Souto de Moura. Doté de deux salles de spectacle de 900 et 350 places mais aussi d’un équipement scénographique moderne et performant, d’un pôle de médiation culturelle , de locaux d’accueil d’artistes et d’une brasserie, le lieu ouvrira un nouveau chapitre de l’histoire de la Comédie de Clermont et il représentera aussi un atout important dans la panoplie culturelle clermontoise. Pour l’heure, les travaux vont bon train. Et, au gré de ses rêveries, une marionnette suit attentivement les différentes étapes de ce vaste chantier, démarré en 2017. Pas plus haute que trois parpaings, celle-ci est le fruit de l’imagination du metteur en scène clermontois Johanny Bert.  

La mémoire du chantier

Avec Un lieu à soi, celui-ci réalise sa toute première expérience cinématographique.“L’idée, c’est de saisir des moments, de témoigner de manière artistique de l’avancement des travaux et de laisser des traces” précise celui qui a créé le Théâtre de Romette. Etape par étape, Johanny Bert a donc réalisé des court-métrages, avec pour “héros” sa petite marionnette qui assiste au déroulé du chantier. “Toute la difficulté a été d’inventer un scénario sur le lieu même en fonction des situations” poursuit le réalisateur dont les quatre premiers films ont été présentés la saison dernière en avant-première de séances au cinéma Les Ambiances.

Réel et imaginaire

Aujourd’hui, à quelques mois de l’achèvement des travaux, l’ensemble des films est réalisé. Johanny Bert les présentera, à la Maison de la Culture, à quelques mètres du futur équipement, dans un dispositif théâtral, alternance poétique entre les films et le plateau. Le public pourra ainsi pénétrer dans le bâtiment, à hauteur de marionnette par des jeux d’échelle, de réel et d’imaginaire. Un spectacle inédit, original, comme un cadeau de fin d’année;

Lundi 16, mardi 17, mercredi 18, jeudi 19 et vendredi 20 décembre à 20h30 à la Maison de la Culture, salle Boris-Vian. Entrée gratuite sur réservation. Spectacle proposé par la Comédie de Clermont.    

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite