Accueil » Vie publique » La ville de Clermont voit (plus) grand pour ses écoles
Photo D.R.
Politique Vie publique

La ville de Clermont voit (plus) grand pour ses écoles

La ville de Clermont prévoit de construire une nouvelle école en centre-ville durant la prochaine décennie afin de faire face à l'augmentation de la population. D'autres projets sont dans les cartons.

La ville de Clermont dispose aujourd’hui d’un patrimoine de 63 écoles publiques. Il y en aura davantage demain, si l’on en croit le schéma directeur présenté récemment par les élus municipaux.  Un schéma qui colle à la démographie locale et aux évolutions probables durant la prochaine décennie. « Clermont accueille de nouveaux habitants, les demandes de scolarisation sont de plus importantes. Il nous faut s’adapter et envisager une nouvelle programmation » souligne Françoise Nouhen, première adjointe au maire, chargée des finances et de l’évaluation des politiques publiques. Dans les dix ans qui viennent, Clermont devrait abriter 14.000 habitants supplémentaires, parmi lesquels 1130 devraient avoir entre 3 et 11 ans. « Le schéma nous permet de programmer dans le temps, de développer en fonction des évolutions urbaines, de se projeter dans l’avenir » assure Françoise Nouhen.

« Anticiper les besoins futurs »

Photo D.R.

D’ici 2022, le plan prévoit « d’améliorer le patrimoine existant et d’anticiper les besoins futurs ». Des travaux et des ajustements seront donc menés au Groupe scolaire Briand, à l’Ecole Chanteranne, à Pierre-et- Marie- Curie, à Butez et à l’Ecole Edouard-Herriot. Certains établissements bénéficieront de l’ajout d’une classe, d’autres verront leur restaurant étendu. « Cette période sera également mise à profit pour mener une étude sur l’implantation d’une nouvelle école qui se situera en centre-ville » précise Cécile Audet, adjointe chargée de l’enfance et de la petite enfance.

Nouvelle école et restructurations

La phase 2 du plan devrait donc voir la réalisation de ce nouveau groupe scolaire dont la capacité sera d’au moins onze classes. Pour l’heure, le lieu exact de son implantation reste du domaine de l’hypothèse. « Il sera nécessairement entre les écoles existant aujourd’hui dans le centre-ville, soit Perret, Briand, Quinet, Ferry et Paul-Bert. Il permettra aussi de soulager les structures actuelles » assure Françoise Nouhen. Outre la nouvelle école, une restructuration devrait être conduite à Victor-Duruy.

L’ultime volet de ce programme à trois étages est prévu pour la fin de la prochaine décennie (après 2025). L’idée est d’accompagner les transformations urbaines et il est déjà question d’implanter un nouveau groupe scolaire dans le quartier Saint-Jean. Quant au groupe scolaire Jean-Jaurès, il devrait être réhabilité.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite