Accueil » Initiative » La trottinette électrique nouveau vecteur touristique
Une activité familiale et pleine nature.
Économie Initiative

La trottinette électrique nouveau vecteur touristique

Trott-in Nature propose désormais la pratique loisir de la trottinette électrique sur les chemins du Livradois-Forez, à partir d'un parc de véhicules fabriqués près de Saint-Etienne.

Dans notre monde, on jogge, on « run », on skate, on bike, on roule et l’on marche encore sur les pieds, de temps en temps. Parmi les phénomènes les plus récents dans ce panorama de la mobilité tous azimuts, la trottinette est aussi de retour. Pour la plus grande satisfaction de Didier Panel, gérant de la société Globe 3t, installée à Maclas près de Saint-Etienne. « Il y a la trottinette urbaine. Elle est sous les feux des projecteurs et peut inquiéter tant elle a envahi les trottoirs de façon un peu anarchique. Une réglementation plus rigoureuse devrait se mettre en place prochainement. Pour notre part, nous sommes spécialisés dans la trottinette tout-terrain, adaptée à une pratique loisir. » Les véhicules Globe 3t, dont le look est assez semblable à un vélo sans selle, sont conçus et assemblés en France, le cadre, pour sa part, étant réalisé à Taïwan. La gamme se révèle complète, adaptée à un grand nombre de pratiques, y compris la cani-trottinette (tractée par un chien). Et bien entendu, elle a intégré les versions électrique. Celles-ci sont particulièrement prisées par les acteurs du tourisme qui représentent 90% de la clientèle « électrique » de la société basée dans la Loire.

Ludique, familiale et respectueuse de l’environnement   

Olivier Debard, justement, vient de créer la société Trott-in Nature, qui propose l’activité de la trottinette électrique tout terrain dans les superbes paysages du Livradois-Forez. « Nous visons un public d’abord familial et touristique. La trottinette est essentiellement un support de découverte, de balades respectueuses de l’environnement  avec une dimension ludique et elle se révèle adaptée à tous les âges » explique-t-il. Autour des plans d’eau d’Aubusson d’Auvergne et de Saint-Rémy-sur-Durolle, ses deux bases, Trott-in Nature est déjà à pied d’oeuvre tous les week-ends. « En juillet et août, l’activité sera proposée tous les après-midis. Le matin, en effet, nous travaillerons avec des sites partenaires autour de sorties encadrées. » En une heure de balade, les pratiquants pourront accomplir jusqu’à une vingtaine de kilomètres sur des parcours balisés et sécurisés.

Bientôt des séminaires

Trott-in Nature s’est dotée d’un parc de 30 véhicules électrique (adultes et enfants), dont la vitesse est plafonnée à 25 km/h. Et c’est vers la société Globe 3t et son modèle E vo light qu’elle s’est tournée. Bénéficiant d’une autonomie de 30 à 40 km, la trottinette est équipée d’une gâchette d’accélérateur (qui gère la vitesse) et de cinq modes de puissance (allant de 7 à 25 km/h). Quant à la batterie, elle est située… dans un sac à dos. Le prix du modèle? 2800 € « Bien que la législation ne l’impose pas, j’ai rendu le port du casque obligatoire » précise Olivier Debard, soucieux d’éviter tout problème lié à la sécurité. Pour lancer sa société, ce nouvel acteur touristique privé a investi 140.000 €. La Région Auvergne-Rhône-Alpes lui a apporté une aide d’environ 15.000 € au titre de son soutien aux activités de pleine nature sur les territoires labellisés (c’est le cas des crêtes du Forez). « Pour le premier été, je vise un chiffre de 20 à 30 locations par jour sur chacun des deux sites, Aubusson et Saint-Rémy » précise le créateur d’entreprise. A court terme, il envisage aussi de développer une activité séminaire « pour laquelle les demandes se révèlent importantes… » La trottinette électrique a déjà tracé son chemin dans le Massif du Sancy et la Chaîne des Puys. Le Livradois-Forez lui ouvre désormais de nouveaux horizons.

Contact Trott-in Nature: 07-69-75-07-56; contact@trott-in-nature.com        

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite