Accueil » Actualités » La Région en soutien des étudiants et des moins de 30 ans
Photo D.R.
Actualités Vie publique

La Région en soutien des étudiants et des moins de 30 ans

La Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce un plan d'actions destiné aux jeunes, et en particulier aux étudiants. Il coûtera entre 5 et 10 millions d'euros.

Meilleure protection sanitaire, soutien alimentaire et psychologique, accompagnement vers l’emploi : tels sont les trois volets du plan d’actions que la Région Auvergne-Rhône-Alpes met en œuvre à destination des étudiants et des jeunes de moins de trente ans, en général. Il bénéficiera d’une enveloppe de 5 à 10 millions d’euros. «  Dans cette période, nous avons tous été bouleversés par des témoignages d’étudiants en grande détresse. L’épidémie de Covid-19 ne doit pas déboucher sur une génération sacrifiée. A la Région, nous voulons nous mobiliser d’urgence avec des actions simples et concrètes » a estimé Laurent Wauquiez, le président de la région.

Des campagnes de dépistage en université

Sur le plan strictement sanitaire, la Région veut ainsi organiser des campagnes de dépistage au sein des universités en fournissant, d’une part, des tests antigéniques à la demande, d’autre part, des matériels de protection. Le volet alimentaire prendra la forme d’un appel à projets doté de 200 000 euros dans un premier temps dédié aux épiceries sociales et solidaires afin de garantir dans les internats la fourniture de paniers repas. Quant au soutien psychologique, il sera assuré grâce à une cellule d’appui, sous forme de hotline permettant de répondre aux difficultés rencontrées par les étudiants.

Aide et mobilisation

Sur le plan de l’emploi, la Région Auvergne-Rhône-Alpes entend répondre à la situation des apprentis sans contrat. Elle va ainsi se substituer à l’Etat pour accompagner 2000 jeunes de mars à juin, en l’occurrence ceux qui avaient été autorisés, à l’automne, à entrer en CFA sans contrat d’apprentissage. Un système qui, en principe, se terminait en février. Le plan d’actions prévoit de mobiliser l’ensemble du réseau des chambres consulaires afin de trouver 2000 places en alternance et 10 000stages d’ici la fin du mois d’avril.

Enfin, l’idée est d’offrir aux jeunes une meilleure perspective d’avenir. A travers la plateforme « Ma formation, mon emploi », l’institution régionale entend jouer un rôle d’orientation vers les métiers qui recrutent, comme le BTP et la transition écologique, l’industrie et l’industrie du futur , les services à la personne, le numérique, les sports, la montagne, le tourisme ou encore l’agriculture.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite