Accueil » Économie » L’A.O.C Côtes d’Auvergne à l’heure de l’œnotourisme 
Des vignes, un savoir-faire, des paysages- photo D.R.
Économie Mardi

L’A.O.C Côtes d’Auvergne à l’heure de l’œnotourisme 

L'A.O.C. Côtes d''Auvergne lance cet été Festiwine, une série de rendez-vous conjuguant vin, tradition viticole, échanges et musique. Et il se découvre une vocation touristique.

L’œnotourisme ou l’art d’inscrire le vin et ses traditions dans un territoire, ses paysages, son développement économique. L’A.O.C. Côtes d »Auvergne, sans le moindre complexe, veut jouer cette carte et lance en 2019 un nouveau concept d’événements baptisé Festi Wine. L’idée? Un lieu, une ambiance festive, estivale et musicale, propice aux échanges et à la découverte des vins de l’appellation. Festi Wine va donc frapper à quatre reprises, cet été: au Moulin de Sayat, le 19 juillet, à Vic-le-Comte, sur la place de l’Olme, le 26 juillet, à Boudes, sur la place du village le 2 août puis à Montpeyroux, le 9 août. Des dates qui, évidemment, ne doivent rien au hasard puisqu’elles se situent au cœur de la saison touristique. A chaque fois, les commerçants locaux participeront à la fête et proposeront de la restauration. Et des concerts gratuits viendront rythmer les soirées (à partir) de 21h avec les Flying Tractors (Sayat), Gunwood et Ni vu ni connu (Vic-le-Comte), Oum Tcha (Boudes) et Alma Loca (Montpeyroux). Les vignerons, bien entendu, derrière leurs « bars à vin » seront les acteurs principaux de la fête.

Les vignerons mobilisés

D’autres rendez-vous seront proposés durant les beaux jours. A commencer par une « balade vigneronne », dimanche 16 juin à Châteaugay. Des randonnées balisées, un marché des vins ou encore la découverte de la géologie et des spécificités volcaniques du vignoble sont programmés tout au long de la journée. En juillet, c’est Besse qui prendra le relais, en organisant sa traditionnelle Foire nationale aux vins et aux fromages. De nombreux vignerons de l’appellation Côtes d’Auvergne profiteront de l’occasion pour faire déguster leurs meilleures cuvées. Tout au long de l’été, également, 21 des 26 vignerons que compte l’appellation ouvriront régulièrement leurs portes  afin de dévoiler au public les secrets de la vinification ou les subtilités aromatiques des vins.

Réflexion autour d’un label

Le syndicat A.O.C. Côtes d’Auvergne mène actuellement, aux côtés du Comité Vin (émanation de la Chambre d’Agriculture), une réflexion qui pourrait l’amener à revendiquer un label Vignobles et territoires, à l’instar des vignobles de Saint Pourçain, Côte Roannaise et Côtes du Forez. Ce label caractérise une destination à vocation touristique et viticole qui propose une offre de produits multiples et complémentaire (hébergement, restauration, visite de domaines viticoles, musées, événements…).  « Nous avons intégré une région où la viticulture est très importante devenant une véritable locomotive et notamment sur le thème de l’œnotourisme. La région nous pousse à réfléchir sur le thème du tourisme et dispose de financements spécifiques à la filière viticole gérés par le Comité Vin. Jusqu’à présent le thème du tourisme n’a pas été traité de manière pro-active par le syndicat alors que c’est un secteur des plus porteurs pour le vignoble AOC Côtes d’Auvergne » explique Yvan Bernard, le président de l’Appellation. Le vin, ça n’est pas que du vin. Mais aussi un savoir faire, un patrimoine, des paysages… L’A.O.C Côtes d’Auvergne entend désormais le clamer haut et fort.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite