Accueil » Carte d'étudiant » La naissance de nouvelles étoiles
Camille, désormais cordon bleu...
Carte d'étudiant

La naissance de nouvelles étoiles

Le confinement a donné à certains l'occasion de découvrir de nouvelles passions. Ce fut le cas pour Camille et Emma, deux étudiantes clermontoises qui ont expérimenté de nouveaux horizons.

« Pendant le confinement j’ai testé plein de choses, j’étais curieuse de tout » affirme Camille lorsque je lui demande si elle a développé une passion. Malgré l’amoncellement de choix qui s’offrait à elle, l’étudiante a choisi la cuisine, une activité qu’elle aimait déjà beaucoup et qu’elle a pu approfondir à son aise grâce au temps qui lui était offert. « Dernièrement j’ai également commencé le sport, et j’aime bien ressentir la bonne fatigue qu’il génère ».

Emma s’est mise au sport.

Le sport, c’est également une activité devenue importante pour Emma. « Avant je n’étais pas sportive du tout, donc au départ c’était dur, j’étais pleine de courbature. Mais ça me permettait de faire quelques chose avec ma sœur qui n’était pas confinée avec moi. On continuait ainsi à se voir virtuellement. » Choisir une activité pour garder un lien, c’est une manière de rentabiliser les réseaux sociaux d’autant plus que leur coach se trouvait sur Instagram. Mais Emma a également choisir d’enrichir son attirance pour le cinéma « J’ai pu rattraper le temps perdu et regarder les films que je voulais voir et en découvrir des tas d’autres. J’aime vraiment ça, ça me permet de voyager ».

Des origines diverses   

On rencontre de nouveau le rôle des réseaux lorsque Camille nous parle de ce qui l’a poussée à se lancer plus sérieusement dans la cuisine. « J’ai toujours aimé cuisiner  » confesse-t-elle «  mais j’avoue qu’avec le confinement, à travers les photos Instagram qui donne envie et inspiration, se retrouver dans la cuisine était un vrai plaisir autant pour moi que pour ma famille ! » Du côté d’Emma, le cinéma est déjà ancrée dans sa vie. Mais la pratique sportive est vraiment tout nouvelle, c’est un vrai effet du confinement. « Il a fallu du temps, ma sœur et une influenceuse et voilà, j’ apprécie ».

Pas mal, les gaufres…

Et pour l’avenir ?

A l’unanimité les deux jeunes femmes avouent vouloir poursuivre sur leurs lancées. Ces nouvelles distractions leur permettent aussi de tester leurs compétences. « S’améliorer toujours plus, apprendre pour moi et ma famille oui, mais je ne me vois pas travailler dans ça ou un domaine proche. C’est un loisir et c’est très bien comme ça » déclare Camille autant à propos de la cuisine que du sport. Si Emma partage son opinion au sujet du sport, elle envisage davantage son avenir dans le domaine du cinéma. « Je fais des études de communication et se spécialiser dans le cinéma après pourquoi pas, oui je l’envisage. Du coup, il faut que je continue à approfondir ma culture ! » Malgré de nombreux esprits moroses, le confinement a parfois suscité des vocations  envisager de nouvaux horizons !

 

À propos de l'auteur

Estelle Matarin

Estelle Matarin

Etudiante en deuxième année de communication à Clermont-Ferrand, Estelle Matarin est originaire de la région toulousaine. Passionnée par la culture anglo-saxonne, le voyage et la découverte des cultures elle est « tombée » dans l’écriture suite à un engouement fort pour la lecture. La pop-culture cinématographique et musicale rythme ses journées. Durant ces dernières années, elle s’est intéressée au monde du digital notamment au travers des réseaux sociaux mais également des blogs. Elle a pour projet l’ouverture d’une page Instagram et la réouverture prochaine d’un blog sur la découverte culturelle.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite