Accueil » Événement » La Course de côte du Mont-Dore fête ses 60 ans
Course de côte du Mont Dore / Photo : Partner Images
Photo : Partner Images
Événement Sports Week-End

La Course de côte du Mont-Dore fête ses 60 ans

Au début du mois d'août va se dérouler la mythique Course de côte du Mont-Dore sur la route du Col de la Croix-Saint-Robert. Cette année, plus de 200 concurrents sont inscrits et comme à chaque édition, le public pourra se délecter des trajectoires au cordeau prises par des voitures parfois exceptionnelles.

L’épreuve du Mont-Dore est à la Course de côte, ce que Monaco est à la F1 ou Le Mans à l’endurance. Comptant pour le championnat d’Europe et de France de la Montagne, elle déroule ses 43 virages entre Moneaux sur la commune du Chambon-sur-Lac et le col de la Croix-Saint-Robert qui se trouve sur la commune du Mont-Dore. Le tracé de 5,075 km débute à 1075m d’altitude pour atteindre 1450m, soit une pente moyenne de 7,5 %.
Estel Bouche, fille de l’auvergnat Gérard Bouche qui assura souvent le spectacle dans les année 80 sur l’épreuve, évoque la montée en ces termes : “C’est dans le cadre idyllique où sont piquées mes racines et avec beaucoup d’humilité que j’aborde ce monstre des courses de côte. Tracé exigeant, rythme effréné et pleine charge d’adrénaline jusqu’à l’arrivée !” L’épreuve possède la particularité d’offrir un point de vue magnifique aux spectateurs avec des zones permettant de voir plusieurs portions du tracé.
Depuis 2017, Christian Merli détient le record de la montée (nouveau tracé) avec un temps 02 : 12 : 286.

Disputée par les plus grands

Johnny Hallyday, course de côte du Mont Dore sur Ford Mustang en 1967
Johnny engagé sur une Mustang en 1967 / Photo DR

Pensée et créée par Claude Souchal, avec l’aide de Pierre About, rédacteur en chef du département automobile au quotidien L’Équipe, la première épreuve a eu lieu en 1961. Dans les années 60 le sport automobile n’était pas aussi cloisonné qu’aujourd’hui, et les pilotes passaient d’une discipline à l’autre. La course de côte étant finalement assez proche du rallye, l’épreuve du Mont-Dore a vu défiler des spécialistes des deux genres mais aussi des pilotes de F1, d’endurance et même des membres du monde people, comme Johnny Hallyday engagé en 1967 sur une Ford Mustang. En déroulant les 60 ans de l’histoire de cette course, on trouve tous les grands noms du sport auto en particulier sur les deux premières décennies. Rosinski, Vinatier, Trintignan, Beltoise, Jabouille, Larousse, Mieusset, Pescarollo, Salomon, Schlesser, Terrier, Saby, Alméras….. Dans des temps plus modernes, d’autres noms comme Mamers, Sourd, Debias, Régal, Faggioli sont apparus. Si les pilotes étaient un peu moins célèbres, en revanche leurs performances au Mont-Dore auraient mérité qu’ils le soient davantage.
Christian Merli détient depuis en 2017 le record de la montée (nouveau tracé)  avec 02 :12:286.

200 pilotes pour l’édition 2021

Le premier week-end d’août, 200 concurrents évolueront dans le Championnat de France de la Montagne Moderne (prototypes et voitures de production) et l’épreuve nationale de Montagne VHC (Véhicules Historiques de Compétition). Le double Champion de France en titre et vainqueur de l’épreuve en 2020 Geoffrey Schatz remettra son titre en jeu au volant de sa Nova NP-01. Il sera challengé par Cyrille Frantz sur Osella PA30-Cosworth, Damien Chamberod sur Norma M20 FC – Honda et Kévin Petit également sur Norma M20 FC. L’épreuve sera l’occasion de voir rouler les Audi R8 LMS, Alpine GT, Mitjet 1300, Porsche 911 Turbo ou encore Seat Leon Supercopa, mais aussi quelques monuments en Historique.

Course de côte du Mont-Dore pratique :

Vendredi 6 août : Vérifications administratives et techniques, parades des véhicules et village commercial dans le centre du Mont-Dore (Place de la Poste) de 9h à 20h.
Samedi 7 août et Dimanche 8 août : essais et courses au départ de Moneaux à partir de 8h.
Horaires détaillés sur www.coursedecote-montdore.com
Billets sur le web et aussi aux offices de tourisme de Murol, Besse, la Bourboule et le Mont-Dore, ainsi que sur place aux 3 péages d’entrée du site.

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite