Accueil » Innovation » IBS : la PME qui permet de stocker l’énergie électrique
Show Truck IBS / Photo 7 jours à Clermont
Actualités Événement Innovation

IBS : la PME qui permet de stocker l’énergie électrique

Le 1er Charade Festival Electric, dont 7 jours à Clermont est partenaire, est l’occasion de découvrir des entreprises à la production innovante, à l’image d’IBS installée à Brassac-les-Mines qui commercialise de solutions innovantes de stockage d'électricité.

IBS est l’acronyme de Ion Battery System. Cette SAS dirigée par Eric Boudot qui a été crée au printemps dernier, commercialise des packs de batteries et des stations de stockage d’électricité. SOCOMEC, groupe industriel indépendant créé en 1922 en Alsace et spécialisé dans l’énergie électrique basse tension pour l’industrie et le tertiaire est partenaires d’IBS et apporte un soutient au développement. 12 personnes sont actuellement salariées de la PME, trois affectées à la recherche/développement à Grenoble et neuf basées à Brassac dans des locaux partagés avec Electro Mécanique Industrie.

Le Lithium ION au cœur de la production

Les produits d’IBS sont nés d’une collaboration avec l’Armée qui a besoin d’autonomie énergétique lorsque les troupes sont sur le terrain. Des équipements avec panneaux solaires et batteries permettent cette autonomie qui s’appuie sur la technologie des accumulateurs Lithium-ION, les même que ceux que l’on retrouve au quotidien dans tous les appareils électroniques à commencer par les smartphones. Avec cette technologie performante, IBS construit et commercialise des batteries et des stations de stockage qui délivrent selon les besoins de 2 KW/H à 2 MW/H et que l’on recharge si possible avec de l’électricité verte. Les plus petites stations tiennent dans une valise, les autres dans un flycase, les plus puissantes se retrouvant installées dans des conteneurs type maritime. Nombreuses sont les applications possibles dans différents domaines avec une souplesse incomparable face au classique raccordement ou au bruyant et polluant groupe électrogène. Les stations les plus puissantes installées durablement sont particulièrement utiles dans des pays où le réseau électrique n’est pas stable et génère des coupures qui  paralysent les activités.

La voiture électrique, un axe fort de développement

Pour présenter sa technologie, IBS s’est doté d’un Show Truck (notre photo) un camion qui transporte à peu près partout une station capable de recharger rapidement des voitures électriques ou de fournir une grande quantité d’énergie là où le besoin se fait sentir. Jean Todt, président de la Fédération Internationale de l’Automobile l’a découvert et a très vite compris son utilité dans l’organisation des courses automobiles électriques qui sont en plein développement, en particulier celles qui se déroulent loin des circuits et des villes comme le rallye ou la course de côte.  (voir notre article du 16/10/19). Si la FIA fait appel à terme à IBS, les besoins risquent forts d’être important et l’entreprise auvergnate ne pourra pas se contenter de son seul camion de démonstration… on imagine les perspectives de développement.

Un partenariat avec GC Kompetition

photo GCK

Ancien skieur freeride, le savoyard Guerlain Chicherit bien connu pour avoir fait « voler » des  voitures, est engagé dans le WRX, championnat de monde de rallycross, une discipline qui nécessite une grosse logistique et de nombreux déplacements. Sa structure, GC Kompétition, a fait appel à IBS pour rendre son infrastructure totalement autonome sur les compétitions. Ainsi, atelier, motorhome, espace de réception sont opérationnels très rapidement, sans contrainte de raccordement. Le pilote souhaitant que l’électricité utilisée par son team soit verte, elle est chargée avec des panneaux solaires et stockée dans un système fourni par l’entreprise auvergnate dont la réputation va s’étendre bien loin de Brassac-les-Mines.

 

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite